Plusieurs s’entendront pour dire que la poutine est en quelque sorte le mets national du Québec.

Notre fameux mélange frites-sauce-fromage n’a pas d’égal en matière de «comfort food».

Si une fringale vous prend, voici les meilleurs endroits à Montréal pour une poutine classique ou revisitée.

Le Blind Pig
3882, rue Ontario Est
Frites maison, fromage en crottes frais et sauce au foie gras = voici la recette (gagnante) de base des poutines du Blind Pig. Vous pouvez ensuite choisir la version porcine (au porc effiloché), la version botanique (bacon, crème sûre et oignons verts) ou la version du jour.

Monsieur Smith
4061, rue Ontario Est
Le menu change souvent chez Monsieur Smith, et la recette de la poutine aussi. Cependant, même si elle est souvent revisitée, elle est toujours délicieuse. Dans le moment, il s’agit d’une poutine à la sauce au poivre, champignons, whisky, oignons caramélisés et bacon braisé. Mais qui sait ce qu’ils pourront nous servir dans quelques mois?

Le Smoking BBQ
2186, rue Sainte-Catherine O.
Leurs poutines sont toutes agrémentées de viandes barbecue plus délicieuses les unes que les autres. Et la sauce, la sauce! Amoureux du porc effiloché, de côtes levées ou de brisket, vous ne pourrez plus manger de poutine classique après avoir goûté celles du Smoking BBQ.

L’Gros Luxe
2472, rue Notre-Dame Ouest
150, rue Bernard Ouest
Des fameuses frites de style Tater Tots, du fromage en grains, de la sauce et une poignée d’échalotes. L’Gros Luxe a trouvé une recette gagnante de poutine juste assez réinventée.

Dirty Dogs
25, avenue du Mont-Royal
Poutine au «mac & cheese». Avons-nous besoin d’en dire plus? Si vous n’êtes pas encore convaincus, Dirty Dogs offrent aussi des poutines au steak philly et oeuf frit, au chili Dr Pepper, ainsi qu’à la salsa et jalapeño.

Le Saint-Bock
1749, rue Saint-Denis
Des (sublimes) frites belges et de la (délicieuse) sauce à la bière, déjà, ça commence bien. Mais en plus, le Saint-Bock propose plusieurs variétés de poutines qui donnent envie de toutes les essayer: au bœuf ou au jambon braisé, au porc effiloché, aux champignons sautés, au steak au poivre… Sans oublier l’essentiel fromage en grains. À déguster avec une des quelque 40 sortes de bières en fût disponibles!

View this post on Instagram

Now *this* is poutine, @smilla4

A post shared by John Blyberg (@jblyberg) on

Poutine Centrale
3971, rue Hochelaga
Le «spot» à poutine d’Hochelaga, c’est définitivement Poutine Centrale. Il y a la poutine classique, qui est une valeur sûre. Mais il y a aussi une vingtaine d’autres choix allant de la poutine général mao à la smoked meat ou la chou-chou. Pour les lendemains de veille un peu difficiles, il y a, dès l’ouverture à 11h, trois choix de poutine déjeuner… parce que des fois, c’est ce que ça prend.

View this post on Instagram

"Ça fit" #pouletaubeurre #mtlmoments #poutinecentrale

A post shared by Poutine centrale (@poutinecentrale) on

Ma poule Mouillée
969, rue Rachel Est
Comme le mentionne le menu de Ma poule Mouillée: «BON, LES PORTUGUAIS FONT DE LA POUTINE» astheure! Et le résultat est ma foi très intéressant. L’incorporation de chorizo et de poulet grillé à la portugaise dans la poutine est une recette à laquelle les Montréalais du Plateau auraient dû avoir pensé depuis longtemps. Oui, c’est très gras. Mais le petit côté plus épicé ajoute vraiment au plaisir de manger de la poutine. Les frites sont aussi bien croustillantes.

Ramona
5760, rue Hochelaga
Mettons quelque chose au clair en partant. Ce n’est pas chez Ramona que vous aurez la nouvelle poutine à la mode avec des avocats frits, une sauce au vin rouge et du fromage de chèvre. Mais des fois (surtout tard le soir), on a le goût d’une «vraie» poutine. Vous savez, celle avec les patates coupées larges et les frites un peu molles, le gravy salé et des gros morceaux de fromage qui fait kwick-kwick. Ramona c’est exactement ça. Ça ne se pense pas foodie, c’est pas foodie, mais c’est ben bon avec une Wildcat à 4h du matin.

View this post on Instagram

Ramona Poutine 👌

A post shared by Ramona Pizzeria (@ramonapizzeria) on

Broue Pub Brouhaha
5860 avenue de Lorimier
L’enfant illégitime d’une poutine et d’une tartiflette, la poutiflette est facilement dans le top 10 des affaires bonnes à manger, en plus d’être un excellent moyen d’ingérer toutes les calories nécessaires pour une semaine en un repas. Toutes les façons sont bonnes pour sauver du temps!

Lola Rosa Parc
4581, avenue du Parc
Un mélange de patates douces et patates de Yukon Gold recouvertes d’une sauce végétarienne à base de champignons et fèves noires et du fromage en grain – il peut être remplacé pour du daiya, le rendant végétalien – voilà de quoi combler votre envie folle de poutine sans compromettre votre diète végé.

La Banquise
994, rue Rachel Est
La destination par excellence pour une poutine à Montréal, c’est définitivement la Banquise. Que vous soyez plutôt classique ou plutôt morceaux de pogo, tous les estomacs seront comblés avec la poutine de la Banquise.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!