Isabelle Bergeron photographe Les trois femmes partagent une passion commune pour leur projet. Travaillantes et exigeantes, c'est dans la bonne humeur et les rires qu'elles se retrouvent au bord du lac Lacoursière, où elles ont tourné certaines scènes de la comédie romantique de Noël.

Une comédie romantique tournée en partie à L’Île-des-Sœurs à l’hiver 2016 sortira bientôt en salle. Rassemblant trois femmes de l’industrie du divertissement, The perfect kiss a trouvé à l’île un tableau idéal.

La réalisatrice Martina Adamcova ainsi que ses deux actrices principales Sophie Gendron et Lucie Vondrackova partagent une belle complicité. Les trois femmes parlent avec enthousiasme de leur projet, le premier film produit par Mme Adamcova au Canada, sous sa bannière Marcova Productions.

 

«Mon personnage cherche l’amour, et le trouvera de façon surprenante. Parfois, vous l’avez devant vous et vous ne le voyez pas.»
— Lucie Vondrackova, actrice principale de The perfect kiss

Le long métrage tourné en anglais, que l’on pourra voir au cinéma à partir du 30 novembre au Québec, parle d’un triangle amoureux mettant en scène deux amies. L’histoire est une idée commune de la réalisatrice et Lucie Vondrackova. Tous deux trouvaient que peu de films étaient faits par des femmes et pour les femmes.

«C’est un film doux et joli. L’emphase est mise sur la beauté et la lumière de l’hiver», révèle Mme Vondrackova.

La réalisatrice encense par ailleurs le charme de ses deux actrices. «Regardez leur visage, elles sont si belles, je suis fascinée par elles», dit Mme Adamcova, qui est à l’étape du montage.

De Prague à Montréal

Lucie Vondrackova est une célèbre actrice et chanteuse dans son pays d’origine, la République tchèque. C’est là-bas qu’elle s’est fait connaître, à l’âge de 10 ans, par l’entremise d’une émission de découverte de talent qui était animée par Martina Adamcova, elle-même star du cinéma. Avec une formation en théâtre, Mme Vondrackova obtient son premier rôle au pays, elle qui est plutôt connue ici comme étant la femme du joueur de hockey Tomas Plekanec.

L’actrice Sophie Gendron a travaillé dans de nombreuses séries télévisées produites aux États-Unis. Ici, on a pu la voir dans la cinquième saison de Lance et compte, en 2004, dans le rôle de Marie-Josée. Elle a aussi créé, écrit ou produit des projets comme le téléfilm Secrets inavouables. Elle a débuté sa carrière comme mannequin et a défilé à Paris et à Milan.

Mère de quatre enfants, elle réside à l’île depuis 15 ans, avec comme voisine Lucie Vondrackova qui s’y est installée il y a huit ans.

Plus vrai que nature

Le film a comme toile de fond l’hiver québécois alors que l’histoire se déroule le jour de Noël. Le tournage de scènes extérieures a apporté son lot de défis en raison des conditions météorologiques. «Je me rappelle d’une scène où j’avais le visage tellement gelée que j’avais de la difficulté à parler», témoigne Sophie Gendron.

L’équipe a dû aussi utiliser d’imagination à certains moments comme transporter de l’équipement dans le parc Lacoursière avec les luges des deux jeunes enfants de Lucie Vondrackova.

L’élégance de L’Île-des-Sœurs retient également l’attention des trois femmes. «C’est un des plus beaux endroits à Montréal. Tout le monde rêverait de vivre ici», a dit la productrice, qui considère que son film va faire valoir l’endroit sur la scène internationale, puisque <@Ri>The perfect kiss<@$p> sera présenté dans plusieurs pays d’Europe.

Pour Lucie Vondrackova, ce projet représente un nouveau départ, une opportunité de recommencer sa carrière d’actrice. Alors que ses enfants ne sont plus des poupons, elle rêve de retrouver sa passion, à force de travail et de persévérance.

Pour plus d’infos
@theperfectkissfilm

 

 

Aussi dans Uncategorized :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!