Collaboration spéciale Un nouvel amphithéâtre doit être bâti au parc Jean-Drapeau, dont la scène est orientée vers la rive sud.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, la ministre de l’Environnement Isabelle Melançon et la députée de Laporte, Nicole Ménard se sont rencontré lundi après-midi pour discuter du bruit causé par divers événements au parc Jean-Drapeau.

Dans un communiqué conjoint, les parties ont fait état d’une «rencontre fructueuse» et annoncé la mise sur pied d’un comité de travail.

Plus tôt en journée, Mme Plante avait indiqué être prête à entendre les préoccupations de M. Brodeur. Ce dernier a fait arrêter les procédures judiciaires, entamées sous les administrations précédentes, qui opposaient sa municipalité à la Ville de Montréal concernant le bruit au parc Jean-Drapeau. Des frais juridiques de près d’un 1M$ ont été dépensés.

Le litige a vraiment pris de l’ampleur en 2014, quand l’arrondissement de Ville-Marie a décidé de retirer la limite de décibels permis pour les spectacles dans son règlement. Valérie Plante, alors dans l’opposition, siégeait au conseil d’arrondissement et avait appuyé la motion.

Dans leurs communiqué les élus ont indiqué qu’ils «étudieront toutes les solutions techniques et technologiques nécessaires à la réduction du bruit, notamment en matière de décibels, afin d’engager Montréal et Saint-Lambert sur la voie d’une cohabitation harmonieuse».

Avant la rencontre de lundi, Mme Plante n’avait pas voulu s’avancer sur la possibilité de rétablir la limite de bruit à 60 décibels. «Il faut souligner l’ouverture, aujourd’hui, et c’est très positif. Il y a une première rencontre de travail et il y en aura peut-être d’autres, on verra», a-t-elle dit.

Rappelons qu’un amphithéâtre doit être bâti au parc Jean-Drapeau. Il s’agit d’un des legs du 375e anniversaire de Montréal. Dans les plans, la scène est orientée vers la rive sud du fleuve, ce qui projetterait donc la musique en direction de Saint-Lambert.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!