Montréal se dotera d’un nouveau centre de services animaliers ainsi que d’un nouveau règlement pour encadrer les propriétaires d’animaux domestiques.

Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des services aux citoyens Richard Deschamps en a fait l’annonce jeudi, pour respecter la promesse de la Ville de réviser le contrôle et le bien-être des animaux domestiques.

À la suite du scandale ayant éclaboussé le refuge pour animaux Berger blanc l’automne dernier, la Ville avait annoncé qu’elle mettrait en place des mesures qui assureraient des services de contrôle animalier et un volet humanitaire.

Le nouveau centre de services animaliers, qui devrait ouvrir ses portes en 2014, devrait aider à régler le problème de surpopulation animale que connaît Montréal. Le coût du centre, qui est évalué à 23 M$, dépasse largement les prévisions du maire Gérald Tremblay, qui avait estimé le montant à 5 M$, l’an dernier. M. Deschamps affirme qu’une telle institution était toutefois nécessaire pour la métropole.

Le nouveau règlement obligera notamment les propriétaires de chiens et de chats à se prémunir d’un permis, à posséder un maximum de quatre animaux et à promener leur chien en laisse. Il prévoit également un contrôle des chiens dangereux.

Richard Deschamps rappelle que la protection des animaux domestiques est une responsabilité collective, et qu’encore trop de propriétaires abandonnent leurs chiens ou leurs chats dans la période des déménagements, par exemple.
«Chaque année, 14 000 chats et chiens sont euthanasiés dans les refuges pour animaux. C’est beaucoup trop», conclut-il.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!