La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête sur la collision survenue mardi soir entre un camion-benne et une passerelle piétonne qui surplombe la route 132.

«On doit déterminer s’il y a eu infraction criminelle ou non, en vertu du Code de la sécurité routière», a indiqué mercredi la porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin.

«Un reconstitutionniste s’est présenté sur les lieux avec la SQ pour faire l’analyse de la scène, a ajouté Mme Asselin. Il va aussi y avoir une inspection mécanique qui sera fait sur le camion. Et il y a des témoins qui sont rencontrés.»

Mardi soir, vers 20h, un camion, dont la benne était relevée, a heurté une passerelle piétonne qui permettait d’accéder à la marina de Longueuil. Le conducteur, qui est un sous-traitant de la Ville de Longueuil, a été conduit à l’hôpital puisqu’il souffrait d’un choc nerveux. Une autre automobiliste a aussi dû être traitée pour des blessures mineures.

La SQ devrait terminer son enquête au cours de la prochaine semaine.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, est très intéressé par les conclusions de l’enquête. «Les témoins disent qu’il a circulé pendant plusieurs kilomètres avec la benne levée, a-t-il dit lors d’une mêlée de presse, à Québec. (…) J’ai beaucoup de difficultés à croire que si vous avez un avertisseur pendant cinq, six, sept, huit kilomètres qui vous indique que votre boîte arrière est soulevée et que vous continuez à rouler avec… Honnêtement. L’enquête le dira.»

Pendant la nuit de mardi à mercredi, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a démantelé la portion de la passerelle qui est demeurée debout malgré le choc et il a dégagé l’ensemble des débris qui jonchaient l’autoroute 132. Les automobilistes ont pu de nouveau circuler sur les voies rapides en direction ouest à partir de 5h30 et sur celles en direction est vers 6h15.

«Il pourrait y avoir des fermetures ponctuelles [mercredi] pour enlever les débris», a fait savoir le porte-parole du MTQ, Benoît Lachance.

La passerelle piétonne qui a été détruit appartenait à la Ville de Longueuil. Des travaux d’entretien et de réparation y avaient été effectués l’an passé. Les cyclistes et les piétons pouvaient emprunter la passerelle pour se rendre sur les berges du fleuve Saint-Laurent. Elle était toutefois fermée pendant la saison froide.

La Ville de Longueuil envisage déjà reconstruire la passerelle dont la longueur atteignait 132 mètres. Les coûts des travaux sont évalués à «plusieurs millions de dollars», d’après le direction des communications de la Ville de Longueuil, Bernard Bigras. Ce dernier n’a pas voulu s’avancer sur la question de qui payerait la facture.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!