EDMONTON — Les perspectives budgétaires de l’Alberta pour cette année semblent s’améliorer légèrement, mais la province devrait tout de même cumuler un déficit de plusieurs milliards de dollars.

Le ministre des Finances de la province, Joe Ceci, a indiqué lundi que le déficit annuel était désormais estimé à 10,8 milliards $, ce qui représente une légère baisse par rapport aux 10,9 milliards $ projetés trois mois plus tôt.

L’amélioration est petite, a reconnu le ministre alors qu’il présentait la mise à jour budgétaire du deuxième trimestre, ajoutant toutefois que celle-ci est «mesurable».

M. Ceci a par ailleurs relevé que de nombreux signes portent à croire que la situation se stabilise pour l’économie albertaine durement touchée par la chute des cours du pétrole.

Quelque 25 000 emplois ont été créés en trois mois, a-t-il cité en exemple, précisant que la plupart d’entre eux sont dans le secteur de l’exploitation gazière et pétrolière. La situation semble aussi se calmer sur le marché immobilier, a-t-il ajouté.

Si le PIB réel devrait chuter de 2,8 pour cent cette année, il devrait aussi augmenter de 2,3 pour cent l’année prochaine, a fait valoir M. Ceci.

Le violent incendie de forêt qui a ravagé la région de Fort McMurray, en mai dernier, a fait grimper le déficit de 500 millions $, indiquait le gouvernement dans sa précédente mise à jour du budget 2016-2017. La catastrophe avait forcé l’évacuation de milliers de résidants et l’arrêt temporaire des opérations de l’industrie des sables bitumineux.

Malgré le faible recul du déficit annuel prévu, la pente demeure difficile à remonter pour l’Alberta, alors que Calgary est aux prises avec un taux de chômage de plus de 10 pour cent.

Les dépenses gouvernementales s’élèveront par ailleurs à 52,8 milliards $, dépassant ainsi de 1,7 milliard $ les cibles établies dans le budget présenté au printemps.

Le revenu total est néanmoins évalué, dans la mise à jour présentée lundi, à 42,7 milliards $, soit 1,3 milliard $ de plus que les précédentes estimations.

Les recettes provenant des impôts sur le revenu des sociétés seront toutefois de 877 millions $ plus basses que prévu.

La dette de l’Alberta devrait avoir atteint 31,2 milliards $ à la fin de l’année financière. Plus d’un milliard de dollars auront alors été versés au service de la dette.

La province projette un retour à l’équilibre budgétaire pour 2024.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus