Adrian Wyld Adrian Wyld / La Presse Canadienne

TORONTO — L’administrateur en chef de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le docteur Gregory Taylor, prend sa retraite trois ans avant la fin prévue de son mandat.

Le docteur Taylor était à la tête de l’ASPC depuis un peu plus de deux ans.

Son dernier jour de travail sera vendredi, a appris La Presse canadienne. L’ASPC a en outre publié un avis indiquant qu’elle cherche des candidats pour le remplacer.

Le docteur Taylor avait succédé, en septembre 2014, au docteur David Butler-Jones, qui a été le premier chef de l’ASPC.

Cette agence a été créée en 2004 dans la foulée de la crise du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Le docteur Butler-Jones a dirigé l’ASPC pendant près d’une décennie avant de prendre sa retraite en 2013. Il avait subi un accident vasculaire cérébral (AVC) l’année précédente.

Le docteur Taylor a d’abord été l’adjoint de son prédécesseur. Il a ensuite été nommé à la tête de l’agence pour un mandat de cinq ans.

L’administrateur en chef de la santé publique, en plus de devoir faire preuve de leadership au sein de l’ASPC, est chargé de formuler des conseils et recommandations au ministère fédéral de la Santé.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!