THE CANADIAN PRESS Un homme originaire du Yémen traverse à pied la frontière entre les États-Unis et le Canada.

MONTRÉAL — Quatre personnes ont été arrêtées après avoir franchi illégalement la frontière entre le Québec et l’État de New York, a confirmé la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le caporal François Gagnon a indiqué que les migrants avaient été appréhendés près de Hemmingford, en Montérégie, alors que la province continue de voir arriver plusieurs demandeurs d’asile qui proviennent des États-Unis.

Le caporal Gagnon n’a pas pu fournir plus de détails sur les dernières arrestations, mais il a dit que la police arrêtait «presque chaque jour» de nouvelles personnes qui tentent d’entrer dans la province illégalement.

La plupart de ces personnes demandent le statut de réfugié et sont dirigées vers l’Agence des services frontaliers du Canada, qui s’occupe des demandes, selon M. Gagnon.

De plus en plus de migrants quittent les États-Unis et tentent de franchir la frontière du Canada illégalement. C’est au Québec où les autorités ont enregistré l’augmentation la plus élevée.

Selon l’Agence des services frontaliers, seulement au mois de janvier, 452 personnes ont fait une demande de statut de réfugié à la frontière du Québec.

Au Manitoba, plusieurs cas ont aussi été recensés. À la frontière d’Emerson, 21 personnes ont été arrêtées la fin de semaine dernière. La fin de semaine précédente, la police avait intercepté 22 personnes.

Ces migrants évitent de passer par la frontière officielle parce qu’en vertu de l’Entente sur les tiers pays sûrs, le Canada doit retourner tous les réfugiés qui avaient fait une première demande d’asile aux États-Unis. Ce règlement ne s’applique toutefois pas aux personnes qui arrivent à franchir la frontière canadienne en premier lieu.

Note aux lecteurs: Dans une dépêche transmise le 14 février, La Presse canadienne rapportait que quatre personnes avaient été arrêtées après avoir franchi illégalement la frontière entre le Québec et le Vermont. Or les arrestations sont survenues à la frontière entre le Québec et l’État de New York.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!