CALGARY — Le chef Parti progressiste-conservateur en Alberta, Jason Kenney, a annoncé dimanche que son plan pour unir la droite était en marche immédiatement par la sélection de ses négociateurs. L’ex-ministre fédéral espère qu’il y aura un nouveau parti conservateur et un nouveau chef dans un an.

M. Kenney a révélé qu’il ne tentera pas de se faire élire à l’Assemblée législative de la province dans un avenir rapproché. Il se concentrera plutôt à travailler sur son projet de fusion avec le parti Wildrose.

Bien que les négociations formelles se poursuivent, l’union peut commencer dès maintenant de façon informelle, a-t-il suggéré.

M. Kenney se penche sur l’idée de faire travailler ensemble les caucus des deux partis à l’Assemblée législative et il incite les différentes associations de circonscription à se contacter.

Jason Kenney a fait ces commentaires après avoir rencontré le comité de direction du Parti progressiste-conservateur à la suite de son élection décisive à la tête du parti, la veille.

La présidente du parti, Katherine O’Neill, a parlé d’une rencontre positive, ajoutant que le comité s’était rallié à son nouveau chef.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus