La Presse canadienne Gaétan Barrette

MONTRÉAL — Québec investit plus de 26 millions $ supplémentaires pour aider les «clientèles plus lourdes» des soins et services en santé mentale.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en a fait l’annonce vendredi matin à Montréal.

Ces nouveaux investissements serviront à améliorer le soutien offert aux jeunes et aux adultes souffrant de troubles mentaux graves. Ces 26,5 millions $ seront récurrents, donc ils s’ajouteront aux fonds déjà prévus annuellement.

De ce montant, 15 millions $ serviront à former des équipes pour assurer un suivi intensif pour certains patients ou un soutien à intensité variable pour d’autres.

Il y aura aussi 10 millions $ qui seront investis pour mettre en place des équipes qui interviendront dès l’apparition des premiers épisodes psychotiques chez les plus jeunes.

Les montants restants seront consacrés aux services d’aide en situation de crise et au «maintien de qualité» des services, a souligné le ministre.

Ces montants s’ajoutent aux 30,7 millions $ déjà annoncés en décembre dernier afin de libérer plus de places dans le système de santé pour les patients souffrant de troubles mentaux.

Le gouvernement du Québec avait dévoilé à l’automne 2015 son nouveau plan d’action en santé mentale 2015-2020, qui comprenait une enveloppe de 70 millions $ sur cinq ans, et qui visait notamment à mieux adapter les structures du système de santé aux patients.

La nouvelle somme annoncée vendredi vise à accélérer la mise en place de ce plan d’action; les mesures seront implantées un an plus tôt que prévu.

Le ministère estime que ces nouveaux fonds permettront d’aider environ 5560 patients atteints de troubles mentaux graves.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!