Archives | Denis Beaumont/Métro L'Université de Montréal.

MONTRÉAL — L’ancien ministre du Parti québécois Guy Joron a fait un don testamentaire de 15 millions $ à l’Université de Montréal et ses écoles affiliées.

Ce don testamentaire représente l’un des plus importants dons jamais reçus par l’Université de Montréal, a indiqué l’établissement. Ainsi, HEC Montréal et Polytechnique Montréal se partageront à parts égales 3 millions $, alors que l’UdeM recevra 12 millions $.

Gilles Savard, professeur titulaire à Polytechnique Montréal, directeur général de l’Institut de valorisation des données et ami intime de M. Joron — décédé en décembre dernier —, a soutenu que ce don démontrait «la grande importance qu’il accordait au soutien de la formation des nouvelles générations d’ingénieurs au Québec».

L’Université de Montréal a voulu saluer ce geste et a annoncé mardi que le pavillon du campus de l’UdeM à Laval portera désormais le nom de pavillon Guy-Joron. Son nom sera donc inscrit dans le patrimoine de l’université et dans celui de la ville où il a été député de 1976 à 1980, a-t-on fait valoir.

Guy Joron est né à Montréal le 2 juin 1940. Il a été élu député de Gouin une première fois en 1970 avant de subir la défaite en 1973. Il est revenu par la suite dans la circonscription de Mille-Îles et a été élu une deuxième fois en 1976. Il est alors nommé ministre délégué à l’Énergie dans le tout premier gouvernement du Parti québécois sous René Lévesque.

Après sa carrière politique, Guy Joron a siégé au conseil d’administration d’Hydro-Québec et a été président de la Place des Arts.

«Tout au long de sa vie, Guy a toujours été persuadé que plus une société est scolarisée, plus elle est riche socialement, financièrement et culturellement. L’éducation a toujours été une valeur très importante pour lui et, par ce don, il souhaitait souligner l’importance du rôle de l’Université de Montréal pour l’ensemble de la francophonie», a mentionné son conjoint, Hugo Valencia, dans le communiqué transmis par l’établissement universitaire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!