GRANBY, Qc — Le directeur général et artistique du Festival international de la chanson de Granby (FICG), Pierre Fortier, est congédié par l’organisation relativement aux allégations «de commentaires et comportements inadéquats en milieu de travail».

À la barre du festival depuis 12 ans, M. Fortier avait été suspendu à la mi-août, et une enquête par une firme externe avait été ouverte sur une dénonciation à son endroit.

Après avoir pris connaissance des conclusions du rapport de cette enquête, le conseil d’administration a annoncé samedi avoir pris la décision «de maintenir la suspension du directeur général et de mettre fin à son entente contractuelle en date de ce jour».

En août, le conseil d’administration avait indiqué que M. Fortin avait offert sa «pleine et entière collaboration» à l’enquête.

Le directeur général et artistique était suspendu avec solde, jusqu’à la fin de l’enquête.

Le processus de recrutement pour un nouveau dirigeant sera lancé sous peu, a affirmé le conseil.

«Nous avons le devoir d’offrir à nos employé(e)s et parties prenantes un milieu de travail et un environnement respectueux et exempt de comportements contraires aux valeurs de l’organisation. Depuis le début, le conseil d’administration a pris cette situation au sérieux et agi de manière responsable conformément à son rôle et mandat», a affirmé par communiqué Yves Pronovost, président du conseil d’administration du FICG.

Le processus d’enquête qui a été mené repose sur la confidentialité des échanges avec les parties impliquées et des ententes de confidentialité en ce sens se doivent d’être respectées, a fait valoir le conseil. Aussi, aucun autre commentaire ne sera formulé, a-t-on ajouté.

Le 50e Festival international de la chanson de Granby s’est conclu le 26 août après 12 jours d’activités.

Pierre Fortier dirigeait le FICG depuis février 2007. Il avait auparavant été à la tête du Coup de coeur francophone, avant d’assumer les fonctions de chef du développement de la chanson, des musiques du monde et du jazz à la radio de Radio-Canada.

En mai dernier, il avait reçu le Prix du gestionnaire de l’année de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal. La Chaire soulignait que depuis son arrivée au festival, il avait fait progresser le nombre de spectateurs ainsi que les investissements privés et publics.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!