Josie Desmarais/Métro

MONTRÉAL — Le syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce vient de gagner une deuxième manche dans sa bataille pour syndiquer les nouveaux travailleurs de la Société québécoise du cannabis. Il vient en effet de déposer ses 3e et 4e requêtes en accréditation dans ce contexte.

Jeudi, le syndicat des TUAC, affilié à la FTQ, a déposé deux autres requêtes pour représenter les travailleurs des succursales de Sainte-Foy et de Mirabel. Celles-ci s’ajoutent aux deux premières requêtes déposées la veille, soit celles de la rue Saint-Hubert à Montréal et de Rimouski.

Au cours d’une entrevue, jeudi, le président des TUAC-Québec, Antonio Filato, a indiqué que sa campagne pour syndiquer les travailleurs des autres succursales de la SQDC allait bon train.

Il a par ailleurs déploré les méthodes de recrutement de la CSN, affirmant qu’elles nuisaient à l’image des syndicats auprès de jeunes travailleurs. Il a rapporté que parfois 20 ou 25 représentants de la CSN se présentaient à la porte des succursales pour tenter de faire signer des cartes d’adhésion à leur syndicat — une attitude qu’il a jugé «déplorable».

Il a rapporté ne pas avoir constaté le même comportement chez les représentants du SCFP, un autre grand syndicat qui tente de représenter les travailleurs de ces succursales.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!