Robert Lafrenière, commissaire à la lutte contre la corruption

Robert Lafrenière, le patron de l’Unité permanente anti-corruption (UPAC), est atteint du cancer.

Il a subi, cet été, l’ablation d’une tumeur au côlon et reçoit, depuis, des traitements de chimiothérapie préventifs toutes les deux semaines, selon ce qu’a révélé mardi La Presse.

La porte-parole de l’UPAC a assuré au quotidien que les traitements reçus par M. Lafrenière ne nuisait en rien à son travail. Les médecins du patron de l’UPAC seraient par ailleurs très satisfaits de son état.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!