OTTAWA – Un adolescent d’Ottawa qui aurait alerté inutilement les services d’urgence au Canada, à plusieurs reprises, pourrait aussi faire face à des accusations en Floride.

Le jeune, âgé de 17 ans, a comparu mardi au tribunal de la jeunesse de l’Ontario pour l’ouverture de son procès. Il faisait face à 60 chefs d’accusation, notamment d’avoir causé des méfaits et d’avoir «transmis des renseignements qu’il savait être faux, avec l’intention de nuire».

La Couronne a cependant ramené le nombre de ces accusations à 34, après avoir constaté que les autorités de Floride assemblaient leur propre dossier criminel contre le jeune Canadien.

La procureure Kerry McVey a indiqué mardi, en ouverture du procès, que la Couronne voulait faire entendre les témoignages d’adolescents de Californie, de Floride, de Laval et de Milton, en Ontario.

Elle a soutenu devant le tribunal que l’adolescent avait utilisé ses connaissances en informatique afin de se faire passer pour d’autres jeunes et d’alerter inutilement les autorités policières. Il aurait même raconté aux policiers que la mère d’un autre garçon gisait dans son sang.

L’adolescent, mineur, ne peut être identifié en vertu de la Loi sur les jeunes contrevenants.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!