Jeff McIntosh Zeke Thurston. Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

CALGARY – Le Stampede de Calgary, qui a été affligé par la pluie et le temps frais cette année, a connu sa pire assistance depuis 22 ans.

La porte-parole Jennifer Booth attribue au mauvais temps cette faible participation. Le célèbre festival western albertain a attiré un peu plus de 1 088 000 visiteurs en 10 jours, en baisse de sept pour cent par rapport à 2015 et de 13 pour cent par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

La récession en Alberta pourrait aussi expliquer cette petite année au chapitre de l’assistance.

Les visiteurs étaient pourtant au rendez-vous aux premiers jours du Stampede canadien, mais ils ont subitement déserté les sites détrempés à mesure que la pluie s’abattait sans relâche, la semaine dernière. Les organisateurs ont même réduit le prix des billets, qui est passé de 18 à 5 $ entre 17 h et 19 h jeudi et vendredi derniers.

Dimanche, 65 000 visiteurs ont profité d’une entrée gratuite en matinée, et des billets à moitié prix étaient disponibles pour le grand rodéo et le spectacle de clôture en soirée.

Jenna MacMillan, chef du service de commercialisation pour un détaillant d’articles western, a indiqué que les ventes n’avaient pas décliné cette année, mais que le type d’articles vendus avait changé: les neuf kiosques ont vendu des milliers de ponchos en plastique, de chandails en coton ouaté et de molletons à capuchon.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!