Denis Beaumont/Métro Concert de Peter Gabriel au centre Bell The Canadian Press Images/Denis Beaumont

Ce n’est pas demain la veille que l’histoire d’amour entre Peter Gabriel et Montréal tiédira. On en a eu la preuve une fois de plus mardi, dans un Centre Bell plein à craquer, où l’artiste britannique était venu célébrer le 26e anniversaire de l’album So, entouré des musiciens de la tournée d’origine.

Un concert au cours duquel l’ancien leader de Genesis a régalé ses fans de ses plus grands succès, recevant en retour une bonne dose d’applaudissements à tout rompre et de cris de joie. «Ce concert se divisera en trois parties, a, d’entrée de jeu, expliqué Gabriel, en français, au public. La première, acoustique. La seconde,
électrique. Et la troisième… So.» Ovation : la tournée Back to Front est la première qui présente l’album-culte dans son intégralité.

Après la première partie acoustique annoncée, qui a donné lieu notamment à une intéressante version de Shot the Monkey, Gabriel a entamé la portion électrique avec une survoltée Digging in the Dirt. Si on avait apprécié son concert en compagnie du New Blood Orchestra, il faisait bon retrouver le chanteur en mode plus rock, dans une mise en scène moins statique impliquant jeux de lumières impressionnants, projections, chorégraphies… La griffe de Robert Lepage, ami du musicien, s’est faite sentir à plusieurs reprises.

Il a finalement entamé le plat de résistance, So, au complet. À commencer par Red Rain (la scène baignant dans une lumière rouge), puis un des clous du spectacle, Sledgehammer, sur laquelle le chanteur y est allé de steppettes énergiques ; Don’t Give Up, Mercy Street (couché par terre!), Big Time, In Your Eyes, bien entendu… Que des hits, quoi. Force est d’admettre qu’un quart de siècle plus tard, les chansons n’ont pas pris une ride. Et que Peter Gabriel continue à les livrer avec passion et inventivité. Pas étonnant que les spectateurs aient encore une fois répondu en si grand nombre à l’invitation.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!