Lawrence Arcouette Ricardo Trogi, Anne-Élisabeth Bossé, Kim Lizotte, Rachel Gratton et Louis Morissette.

L’équipe derrière Le mirage – le scénariste Louis Morissette et le réalisateur Ricardo Trogi – sera réunie sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé avec Les Simone, une série imaginée par l’humoriste Kim Lizotte, qui la coécrit avec Morissette.

Anne-Élisabeth Bossé (Série noire) jouera le personnage principal de cette comédie dramatique, qui jette un regard réaliste sur les femmes de la génération de Kim Lizotte : «Ces dernières années, il y a de nombreux excellents réalisateurs qui ont défini le malaise masculin des gars dans la trentaine, fait remarquer l’humoriste. J’avais envie de faire de même pour les femmes.»

Les Simone (un titre qui fait référence à l’écrivaine féministe Simone de Beauvoir, dont Maxim, le personnage d’Anne-Élisabeth Bossé, est férue dans la série) raconte le quotidien de Maxim qui, fraîchement sortie du rassurant circuit étudiant, quitte Québec pour Montréal. On suivra aussi Laurence (Rachel Gratton), sa meilleure amie éprise d’un musicien imbu de lui-même (David Giguère), ainsi que Nikki (Marie-Ève Perron), une barmaid aux ambitions d’artiste. «Je voulais montrer des choses qu’on ne voit pas de la femme fin vingtaine-début trentaine, le côté dark, l’adulescence, la peur de l’engagement, dit la scénariste. La solitude, aussi. Je trouve qu’une des séries qui a le mieux réussi à cerner la solitude des personnages, c’est Minuit, le soir. C’est un peu ça que je voulais faire.»

«La télé donne souvent une image fausse des femmes de ma génération – ce n’est pas vrai que quand on est en peine d’amour, il y a une gang de filles qui débarquent chez nous avec des cupcakes.» -Kim Lizotte, auteure des Simone

«Ça ne montre pas un parcours léché et glamour, les personnages passent beaucoup par le ridicule et l’humiliation, et ça me plaît», ajoute Anne-Elisabeth Bossé.

Bien que Les Simone soit une série sur les femmes imaginées par une femme, un certain point de vue masculin y sera ajouté par Louis Morissette – qui ne cache pas avoir vu dans ce projet une sorte de pendant féminin de sa série à succès C.A. et qui croit que sa perspective masculine se fera sentir dans certains personnages fémi­nins – et Ricardo Trogi. «C’est la première fois qu’on me propose un scénario qui se passe dans un univers si féminin, et je l’aborde de la même façon que si c’étaient des gars, admet le réalisateur d’Horloge biologique et de 1981. Ça sera donc peut-être plus cru que des shows de filles qu’on est habitués à voir au Québec.»

Le tournage des 13 épisodes de 30 minutes des Simone débutera dans trois semaines. La date de diffusion reste à déterminer.

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!