Publireportage

ÉCOLE SECONDAIRE ALBATROS

JEA_AlbatrosL’école Albatros est une école alternative publique ouverte à tous les élèves résidant sur le territoire de la Commission scolaire de la Pointede-l’Île. L’une des nombreuses approches utilisées en classe est la pédagogie par projets. Maude, une élève de l’école, vous présente ce qui les attend dans les prochaines semaines.

Notre ville verte

Bonjour, je m’appelle Maude, je suis en 5e année et je vais à l’école alternative Albatros. Une école alternative, c’est une école qui se concentre le moins possible sur les travaux ‘‘papier/crayon’’ et qui nous apprend les quatre valeurs suivantes:

– le respect
– le plaisir et le désir d’apprendre
– la coopération
– la créativité

Depuis un certain temps, nous travaillons sur un projet dont le but est de créer avec l’aide de nos coéquipiers, une ville écologique (sous forme de maquette) ne produisant ni déchet ni effet de serre. Notre source d’inspiration est Masdar, une ville écologique située dans le désert, en construction depuis février 2008 et qui, selon les dires, verrait le jour en 2020 avec 50000 habitants. Cette dernière est parfaitement autonome et pourrait même alimenter une autre ville avec l’énergie qu’elle produit.

Masdar canalise son énergie de manières tout aussi différentes les unes que les autres, tout en respectant l’environnement. En voici quelques exemples :

• En plaçant des miroirs d’une façon particulière, on peut décupler la puissance de la lumière du soleil pour ensuite placer un panneau solaire juste en dessous permettant ainsi de récupérer 10 fois plus d’énergie.

• Pour se déplacer, il suffit de s’installer dans des voitures magnétiques qui ne consomment aucunement de l’essence et qui, évidemment, ne polluent pas.

• Les hauts bâtiments procurent beaucoup d’ombre, et des brumisateurs ont été conçus pour rafraîchir l’air.

À l’école, les professeurs ont formé des équipes d’élèves de la 3e à la 6e année pour travailler sur les multiples facettes de la ville (les bâtiments, la consommation, l’alimentation, etc.) Dans mon équipe (qui s’occupe de la réduction des déchets), nous nous occupons spécialement du compost. Moi, je m’occupe du triage des déchets, de ce qui va au compost et ce qui n’y va pas.

Des livres et des textes ont été mis à notre disposition pour mieux nous informer sur notre sujet, car nous devenons, en quelque sorte, les ‘‘spécialistes’’ de notre sous-thème et nous devons le connaître sur le bout des doigts.

Dans le cadre de notre projet, nous travaillons sur les énergies renouvelables qui sont des énergies qui se renouvellent au fur et à mesure et qui ne polluent pas. Les voici :

L’énergie solaire

L’énergie solaire est l’énergie que produit la lumière du soleil. Pour la capter, il suffit d’installer un panneau solaire qui la transformera en énergie.

L’énergie éolienne

L’énergie éolienne est l’énergie que produit la force des vents. Le vent fait tourner les pales de l’éolienne qui elles, font tourner une génératrice qui transforme l’énergie de cette rotation en électricité.

L’énergie marémotrice

L’énergie marémotrice fonctionne à peu près de la même manière que l’énergie éolienne. La force des marées fait tourner une turbine qui fait tourner une génératrice qui produit de l’électricité grâce à l’énergie de la rotation.

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique est l’énergie que produit l’eau sous toutes ses formes : chutes d’eau, cours d’eau, courants marins, etc. L’eau qui est retenue par un barrage est transférée dans une turbine. L’eau, qui se déplace rapidement, fait tourner les aubes de la turbine. Encore ici, l’énergie de la rotation produit de l’électricité.

L’énergie géothermique

L’énergie géothermique est l’énergie que produit la chaleur du sous-sol de la terre. Par exemple, en injectant de l’eau à une très grande profondeur, on peut faire jaillir de la vapeur qui sera utilisée pour alimenter une turbine qui produira de l’électricité.

L’objectif final de ce projet est de nous apprendre à nous tourner vers ces énergies vertes et écologiques, qui ne polluent pas la planète afin que nous devenions des citoyens plus responsables et que nous ayons plus à coeur l’environnement.

De Maude Cousineau

Un marathon en hommage à Terry Fox

Chaque année, au mois de septembre, des milliers d’élèves à travers le Canada participent au «Marathon de l’Espoir Terry Fox» afin d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer. Les élèves de l’École secondaire d’Anjou ont participé, pour une quatrième année consécutive, à ce grand événement.

Le 29 septembre à 13h, plus de 200 élèves étaient à la ligne de départ et attendaient le signal pour s’élancer et parcourir leur distance, soit quatre kilomètres. Ils se sont préparés durant trois semaines pour cette course dans le cadre du cours d’éducation physique.

En classe d’anglais, l’histoire de Terry Fox a été racontée aux jeunes par leurs enseignantes d’anglais en mettant l’emphase sur la persévérance et la détermination. Les élèves ont été inspirés et motivés par ce grand héros canadien qu’est Terry Fox. L’objectif d’amasser 1000$ a été atteint grâce à la générosité des élèves, de leurs parents et du personnel de l’école secondaire d’Anjou.

BRAVO À TOUS POUR CE BEL ACCOMPLISSEMENT!

Aussi dans Jeunes en action :

blog comments powered by Disqus