Publireportage

Tournoi de mini-basketball de l’école Adélard-Desrosiers

Cette année marquait la 15e édition du tournoi de mini-basket des Titans de l’école Adélard-Desrosiers.
Au total, 14 équipes, 8 équipes masculines et 6 équipes féminines, s’y sont donné rendez-vous à la mi-mars. Plus de 225 jeunes ont défilés lors du week-end des 17-18-19 mars 2017. Les organisateurs du tournoi sont particulièrement fiers de cette édition car il s’agit d’un événement qui s’adresse aux équipes de développement de la CSPî. Ce tournoi a servi d’inspiration pour plusieurs établissements scolaires de la commission scolaire qui ont emboîté le pas en organisant un événement similaire.

Plusieurs des premiers participants et bénévoles à ce tournoi ont proposé leur aide pour la tenue de cette édition spéciale. Ce fut un réel plaisir de compter sur eux pendant l’événement!

Bravo à tous les participants! Merci à tous les bénévoles!
Félicitations aux organisateurs pour les 15 années d’engagement !

S’entraider pour patiner de l’école Adélard-Desrosiers

Des élèves de la 3e et de la 6e année ont vécu un projet de patinage à la patinoire du Canadien de Montréal et à l’aréna Rolland. Les jeunes ont appris à patiner dans une atmosphère d’entraide et de plaisir. Les petits et les grands ont pu profiter de ces 6 sorties en février, mars et avril dernier pour développer leurs habiletés physiques sur la glace ainsi que leur ouverture aux autres. Ils ont pu profiter de l’hiver et saisir l’occasion de
connaître les installations sportives du quartier.

  

Voyage à Boston de l’école Adélard-Desrosiers

Dans le cadre des journées de la persévérance scolaire, en février dernier, les élèves de la 6e année de l’école Adélard-Desrosiers ont réalisé leur projet de voyage à Boston. Ils ont participé à chacune des étapes de la préparation. Pour payer leur voyage scolaire, les jeunes ont fait différentes campagnes de financement dont l’emballage des achats chez Provigo à Montréal-Nord.

 

Pendant le séjour, des activités culturelles, sportives et scientifiques ont été réalisées, en plus des activités de français. Les jeunes ont visité des attraits touristiques comme l’Aquarium de Boston, la Prudential Tower, le Musée des sciences et le Quincy Market. De plus, ils ont eu le privilège d’assister à un match de Basketball de niveau collégial auquel Jennifer Mathurin, une ancienne élève de notre école, participait. Elle est un exemple de persévérance scolaire pour nos élèves qui ont eu la chance de la rencontrer et de la questionner.


Ce projet n’aurait pu avoir lieu sans les efforts des élèves, le support d’une équipe d’enseignants incomparable, soutenue par une équipe de direction engagée!!

Théâtre d’improvisation à l’école St-Vincent-Marie

Au cours de l’année scolaire 2016-2017, les élèves de 6e année ont participé à des ateliers de théâtre d’improvisation avec leur éducatrice spécialisée, Madame Johanne Germain. Six équipes se sont préparées à vivre une série de matchs, dans le but de gagner le trophée Optimiste des jeunes étoiles de St-Vincent-Marie, offert gracieusement par le Club Optimiste de Montréal-Nord.

Encore une fois cette année, les élèves ont donné une belle prestation grâce à leur bonne écoute, leur belle coopération et leur grande créativité. C’est l’équipe de Mme Nancy Clark qui s’est méritée la coupe après avoir rencontré les cinq talentueuses équipes débordantes d’énergie, des classes de Mme Guylaine Terrault et de Mme Stéphanie Desjardins.

De plus, les élèves ont eu la chance de jouer un match avec les comédiens de la L.N.I. le 12 mai dernier. Le comédien Simon Rousseau, ainsi que la comédienne Joëlle Paré-Beaulieu ont offert un spectacle magistral, digne des professionnels.

Nous étions très fiers de la performance de nos élèves qui ont très bien participé. Nous remercions sincèrement le Club Optimiste, le Club Richelieu, ainsi que la Fondation Beaulieu Blondin qui ont tous apporté leur soutien pour que nos jeunes puissent vivre de telles expériences enrichissantes.
MERCI INFINIMENT!

TRAVERSER LE CANADA À PIED
Par Daniel S. Cyr, enseignant

Le tour de notre monde en 180 jours : voilà le défi.
40 coureurs de 11 et 12 ans et leurs deux enseignants. Depuis les trois dernières années, quelques parents en plus. Départ : St-John, Terre-Neuve. Direction : Vancouver, Colombie Britannique. Arrivée : Tuktoyaktuk, Territoires du Nord-Ouest. Chaque matin, qu’il fasse 30°C ou – 25°C, on s’encourage sur la ligne de départ. Dès le « go » prononcé humoristiquement, tous s’activent et partent en duos, en trios ou en solitaire…

Bon. Il vous en manque un bout… Cette aventure rocambolesque se répète depuis maintenant sept ans. Partir la journée du bon bien – sans jeu de mots – ça sousentend un minimum d’exercice afin de stimuler les muscles du corps et les neurones de l’esprit. C’est pourquoi ces élèves de 6e année du bain linguistique de l’école St-Vincent-Marie à Montréal-Nord partent chaque matin pour une course minimale de deux km autour du bloc. S’ils sont suffisamment en forme et motivés, ils en font trois ou même quatre. De retour en classe, ils cumulent le total parcouru par le groupe. Les quatre kilomètres franchis lors des visites bimensuelles à la bibliothèque du quartier ainsi que ceux de la douzaine de sorties culturelles à Montréal s’additionnent également.

Au fil des semaines, nous avons traversé les dix provinces et deux des territoires, rien de moins : Ocean to Ocean to Ocean. Sur notre site internet et sur une carte bien en vue dans le corridor près de nos classes, on peut constater la progression de la jeune meute. Juste au dessus, chacun voit son nom apparaître lorsqu’il franchit une nouvelle centaine de kilomètre. La fierté dans leurs yeux, elle, ne se note pas sur du papier…

Notre ambitieux projet se veut multidisciplaire. Bien au delà de l’activité physique, nous développons nos connaissances en univers social. Lorsque nous entrons dans une nouvelle province, nous prenons le temps d’en lister sa capitale, son premier ministre, son année d’entrée dans la confédération, ses attraits et bien d’autres. Auriez-vous le courage de mesurer vos connaissances à celles de nos élèves? Nous en profitons également pour développer le volet santé physique du programme d’éducation physique de la commission scolaire. Les jeunes apprennent qu’il n’y a pas de mauvaises températures mais seulement de
meilleures façons de se vêtir. Ils apprennent également les principes de la saine nutrition. Leur journal de bord, à la fin de l’année scolaire, contient une panoplie d’informations pertinentes.

Et ça ne sa’arrête pas là! Des liens se tissent avec la communauté. Nos trois brigadiers qui s’assurent de la sécurité au coin des rues font partie des premiers bonjours matinaux quotidiens. Ils les motivent par leur nom et constatent eux aussi tous les progrès depuis le mois d’août. S’immiscent aussi des voisins, des passants, des parents du service de garde, du personnel des écoles avoisinantes qui, eux aussi, encouragent. Ici, tout notre « village » s’occupe de l’éducation!

Pour la seconde fois, le 2 mai dernier, M. Stéphane Dubreuil du Cégep Maisonneuve a invité Aymen, Yahya, Dilinur, Syrine, Xavier et Olivier, six de nos prodiges, lors d’une course officielle au parc du même nom! Dossards et puces officiels, ces athlètes se sont mêlés aux 491 autres adultes, établissant des records personnels et terminant honorablement – trois d’entre eux parmi les 50 premiers!

Chaque année, nous tentons d’enrichir le projet. C’est pour cette raison que nous inviterons Ariane Raby, gagnante de la dernière édition du marathon de Montréal tenu en septembre dernier, pour parler aux élèves, répondre à leurs questions et donner des conseils.

** Depuis le début de l’année scolaire, en dehors de nos heures de travail, Chantal et moi avons croisé par hasard quatre de nos anciens élèves qui fréquentent à présent le secondaire ou le Cégep. Encore aujourd’hui, ils courent ou s’entraînent parce qu’ils nous ont dit en ressentir les bienfaits. Ce fut le cas pour Hassan qui était également de la course le 2 mai et qui est venu discuter avec les élèves. Il a terminé 24e, ce qui lui a valu les applaudissements et les félicitations des supporteurs de l’école!

Aussi dans Jeunes en action :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!