Bien qu’on entende souvent que la technologie ne contribue pas au bien-être de la planète, il existe certains gadgets créés pour contribuer à la préservation de la Terre. Métro présente quelques nouveaux appareils écologiques.

Aeormon

Ce petit drone créé par des développeurs finlandais peut voler et détecter des gaz polluants très dangereux et difficiles à repérer. Le gadget est muni d’un ensemble de capteurs «BH-8», capable de capturer les données sur le terrain et de localiser les gaz invisibles.

Vortex Bladeless

Le Vortex et un générateur éolien sans lames. Au lieu de créer de l’énergie avec le mouvement rotatif d’une turbine, l’appareil fonctionne grâce à ce qu’on appelle «l’équation de tourbillon»: un effet aérodynamique se produit lorsque le vent se brise sur une structure solide.

Terra-i

Il s’agit d’un programme d’intelligence artificielle qui peut détecter les changements de la couverture terrestre causés par l’activité humaine. Il fournit des mises à jour une fois toutes les deux semaines. Le système se base sur le principe que, selon la période et les conditions climatiques spécifiques d’un terrain, les variations dans la végétation naturelle suivent un modèle prévisible

Saildrone

Il est aussi important de s’occuper des océans et de la faune marine. C’est pourquoi la compagnie Saildrone développe un véhicule autonome propulsé par le vent, capable de compléter des missions scientifiques dans des conditions météorologiques difficiles. Ce drone marin peut analyser le climat des océans, en explorer les recoins les plus reculés et en examiner l’environnement.

Le Petit Prince

Si, finalement, la planète n’est pas sauvée, cette serre robotisée et conceptualisée par Martin Miklica pourra aider l’humain à coloniser Mars. Le Petit Prince est un robot spécialisé qui aidera l’éventuelle exploration et la population croissante de la planète rouge. Il peut transporter et s’occuper des plantes dans son contenant en verre, soutenu par une capsule à quatre pattes.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!