Collaboration spéciale Francis Boucher, recherché par tous les services de sécurité du Québec, est le fils de Maurice «Mom» Boucher, chef des Nomads, chapitre québécois des Hells Angels, groupe de motards criminalisés. «Mom» Boucher purge une peine de prison à vie depuis 2002.

Francis Boucher, fils de Maurice «Mom» Boucher, a été libéré par erreur de la prison de Bordeaux, le 23 mars, où il était détenu.

C’est vers 11h, que l’homme de 39 ans, qui purgeait une peine de quatre mois de prison, pour menaces de mort envers des policiers, est sorti illégalement de prison. Le ministère de la Sécurité publique a ouvert une enquête pour comprendre ce qui s’est produit.

«Un événement comme celui-ci est totalement inadmissible, a déclaré Lise Theriault, ministre de la Sécurité publique, dans un communiqué adressé aux médias. Notre priorité est maintenant de retracer cet individu le plus rapidement possible.»

Francis Boucher a été reconnu coupable, le 10 mars dernier, d’avoir proféré des menaces de mort, notamment envers un policier, en novembre 2014.

Francis Boucher est un ancien membre des Rockers, une filiale disparue des Hells Angels. Il avait déjà été condamné à dix ans de prison pour gangstérisme, complot pour meurtre et trafic de stupéfiants dans le cadre de l’opération «Printemps 2001». Il n’a pas cessé d’avoir des démêlés avec la justice.

Lire également : Il y a 50 ans, l’évasion de Lucien Rivard

Il mesure 1,80 mètre et pèse environ 75 kg. Il a les yeux pers et les cheveux poivre et sel. La SQ demande aux gens qui se trouveraient sur son chemin de communiquer immédiatement au 911.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!