Archives Métro

De nombreuses plaintes de citoyens ont poussé les policiers à investiguer plusieurs points de ventes et de consommation de drogues, dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, la semaine dernière.

Sept personnes impliquées dans le trafic d’héroïne et de crack ont été arrêtées, au terme de cette opération policière d’envergure.

D’importantes quantités de drogues dures étaient vendues dans les deux points de vente inspectés par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), les 23 et 24 août.

Près de trois grammes d’héroïne, de l’argent comptant et plus de 30 roches de crack ont été saisis.

«L’endroit et les personnes liés à ces lieux d’activités criminelles étaient connus des policiers», a confirmé le chef du poste de quartier 23, le commandant Martial Mallette.

Suspects arrêtés
Lors de la première intervention du SPVM, cinq suspects ont été interrogés, puis arrêtés. Les personnes devraient comparaître sous peu, sous des accusations de possession en vue de faire le trafic de stupéfiants. Un mandat d’arrestation a également été émis pour une autre personne.

La deuxième opération a permis d’arrêter deux autres personnes. Des accusations semblables ont été déposées, ainsi que de bris de condition pour l’une d’entre elles.

Rétablir le calme
Selon le SPVM, ces activités illicites nuisent au sentiment de sécurité des résidents du secteur et à leur quiétude.

«Les opérations visaient à rétablir un certain calme dans le quartier. C’est important pour nous que les citoyens sachent que nous travaillons pour eux et que nous ne tolérons pas les actes criminels», a souligné le commandant Mallette.

Le SPVM prévoit d’ailleurs effectuer d’autres opérations semblables dans le secteur et invite les citoyens à les contacter, s’ils soupçonnent la présence d’activités illégales.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!