Collaboration spéciale TC Media Les Jardineries du Parc olympique ouvrira un espace camping le temps d'une nuit

Les guimauves vont brunir autour du feu de camp que prévoit les Jardineries du Parc olympique. Les campeurs sont invités à y piquer leur tente le temps d’une nuit, le 22 juillet prochain.

L’idée d’un camping urbain est un projet de longue date, qui a attendu que les Jardineries soient bien implantées pour se concrétiser. «Il y a une zone gazonnée au-dessus de nos installations. C’est un projet à long-terme qu’on veut permanent pour l’année prochaine. Nous allons tester une nuit pour tâter le terrain et voir si cela enchante les citoyens», a indiqué Frédérique Brunet-Doré, responsable des communications des Jardineries, une initiative conjointe de la Régie des installations olympiques qui souhaite redonner de la vie à son Esplanade et l’organisme Pépinière & Co.

En plus du grand jardin d’agriculture urbaine, de la terrasse illuminée et des jeux pour enfants, l’espace autogéré proposera une programmation culturelle aux campeurs, mais ils pourront très bien apporter leur divertissement, par exemple des guitares, comme le dessine l’imagerie collective autour de cette activité.

Une centaine de tentes pourront être plantées dans un espace encadré et sécurisé. «Il y aura un règlement de base, mais nous allons nous conformer aux couvre-feux des débits de boissons. Notre bar fermera à 23h et nous inviterons les gens à baisser le ton après 1h. Il y aura une zone familiale aussi. Nous voulons être certain qu’il n’y aura pas de débordements et que nous allons déranger personne», a-t-elle ajouté.

Si l’accès du site est gratuit, pouvoir passer la nuit au Parc Olympique nécessitera de débourser 20$ par adulte et 10$ par enfant. Le déjeuner est offert.

L’inscription est obligatoire à lickst.at/Camping.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!