Nicolas Ledain / TC Media Ce projet est le premier d’une série de condos abordables développée par la firme Knightsbridge.

L’entreprise montréalaise KnightsBridge est en pleine croissance avec 80 unités de condos livrées en 2017. Cette firme qui fait du développement durable sa signature lance sa nouvelle série de condos intitulée «Nature» sur la rue de Rouville.

L’objectif assumé de ce nouveau projet est de proposer des produits immobiliers plus abordables afin de séduire une autre clientèle. Ainsi, dans le cas des unités bâties sur la rue de Rouville, l’équipe de développement a mené une réflexion, essentiellement sur le choix des matériaux, pour réduire le prix de vente.

«On va retrouver la vision de KnightsBridge au niveau du design, on va toujours chercher la certification LEED [Leadership in Energy and Environmental Design], mais l’idée est d’aller chercher la clientèle la plus large possible», explique Jérôme Le Blanc-Ducharme, directeur vente et marketing de cette firme.

Ce nouvel ensemble de condos a été baptisé «Le Jardinier» et sera habitable dans les prochaines semaines. Il compte seize logements qui ont entre une et trois chambres et propose un jardin commun, un espace vélo et un garage Communauto. Chaque unité possède au moins un balcon et elles ont toutes été conçues dans un axe transversal de manière à laisser passer la lumière. Par ailleurs, la certification LEED assure une isolation thermique, un choix de matériaux responsable et une empreinte carbone limitée.

Il s’agit du deuxième projet de KnightsBridge dans le quartier après un premier immeuble baptisé HoMage sur l’avenue Bourbonnière. L’entreprise montréalaise a clairement ciblé Hochelaga-Maisonneuve dans ses perspectives de développement.

«On est toujours à l’affût des possibilités. Hochelaga a un bon potentiel de prise de valeur. La demande est très forte, il y a un atout du fait de la proximité du centre-ville et il y a beaucoup de commerces qui s’installent», analyse M. Le Blanc-Ducharme.

Hochelaga-Maisonneuve est néanmoins confronté à la problématique de l’embourgeoisement et l’arrivée massive de nouveaux condos pourrait transformer le visage de ce quartier. Interrogé sur cet enjeu, le directeur vente et marketing de KnightsBridge assure que l’entreprise est consciente de cette réalité sociale et s’engage à s’investir dans la communauté.

«Nous sommes tous des parents et des familles, plusieurs de nos employés vivent dans Hochelaga. On cherche à s’impliquer et pas seulement à s’implanter. C’est pour cela que les prix de nos condos se terminent par 333, car on reverse 333$ à chaque vente à l’organisme Pour 3 points qui vient en aide aux enfants défavorisés», précise Jérôme Le Blanc-Ducharme.

Les prix des unités de condos de KnightsBridge sur la rue de Rouville sont compris entre 172 333$ et 338 333 $. 75% de ces logements ont déjà été achetés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!