Josie Desmarais

Inoccupée depuis 1987, la tour du Stade olympique accueillera ses premiers locataires, en juin. Desjardins et plus d’un millier de ses employés y aménageront leurs bureaux.

Quelques mois avant l’inauguration officielle de ses nouveaux locaux, l’entreprise a dévoilé le design intérieur choisi.

Signé Provencher_Roy, le design est moderne et à la fine pointe de la technologie. Bureaux ouverts baignés de lumière naturelle, espaces collectifs, aires de repos, coins café, cafétéria et salles à manger, tout a été réfléchi pour créer un espace de vie dynamique pour les employés, qui sont pour l’instant installés sur le boulevard L’Assomption.

«La Tour est un lieu emblématique de Montréal et nous sommes emballés à l’idée de s’y installer, affirme Mathieu Desrosiers, promoteur du projet Destination Tour de Montréal chez Desjardins. L’arrivée de plus d’un millier d’employés contribuera certainement à la vitalité du milieu et à l’économie locale de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.»

Julien-Pierre Laurendeau, designer d’intérieur chez Provencher_Roy, souligne qu’il s’agit «d’un immense privilège» de pouvoir participer à la revitalisation d’un site aussi renommé que le Stade olympique.

Quelques mois avant l’inauguration officielle de ses nouveaux locaux, Desjardins a dévoilé, le 19 mars, le design intérieur choisi.

«Notre proposition s’est inspirée du symbole que la Tour représente pour la métropole, mais également, de l’omniprésence de l’esprit olympique tout en traçant un parallèle avec les valeurs propres à Desjardins. L’aménagement intérieur encourage notamment la collaboration et le partage de connaissances dans un environnement sain», explique le designer.

Les équipes du centre d’appels et d’affaires en ligne de l’entreprise déménageront graduellement dans la Tour, à compter de juin.

Retombées économiques
L’arrivée des bureaux de Desjardins dans la Tour rapportera des millions de dollars chaque année au Parc olympique en revenus de location et de stationnements, entre autres. D’ailleurs, d’autres organisations se seraient montrées intéressées à la location des étages toujours vacants.

Les responsables du Parc olympique comptent sur le réaménagement de l’avenue Pierre-de-Coubertin, au cours des prochaines années, pour bonifier l’offre commerciale à proximité.

Pour Jimmy Vigneux, directeur général de la SDC Hochelaga-Maisonneuve, il serait plus avantageux de se concentrer sur les commerces déjà existants, plutôt que d’en créer des nouveaux.

«Je crois qu’il faut davantage voir comment on peut rendre les commerces des rues Ontario et Sainte-Catherine plus accessibles à partir du Stade, notamment en ce qui concerne le transport en commun, mentionne-t-il. Il faut s’assurer que nos commerçants locaux puissent profiter de l’arrivée de ces travailleurs-là.»
Selon M. Vigneux, les bureaux de Desjardins pourraient créer des retombées économiques profitables pour Hochelaga-Maisonneuve.

«C’est certain que de notre côté, nous allons déployer des efforts pour attirer les gens dans le quartier», fait savoir le directeur de la SDC.

De son côté, la Chambre de commerce de l’est de Montréal (CCEM), est convaincue que l’arrivée de Desjardins dans la Tour olympique créera beaucoup d’activités dans le secteur.

«On s’attend à ce qu’il y ait beaucoup de changement. On sait que la majorité des employés qui s’installeront dans la Tour ont moins de 40 ans. En travaillant dans le quartier, ils souhaiteront peut-être y emménager, ce qui serait une bonne chose pour l’économie locale», conclut l’organisme.

Coûts
Le budget consacré à la rénovation de la Tour de Montréal est de 143,5 M$. Ce montant provient d’une part d’un prêt de 43,5 M$, octroyé par le gouvernement du Québec, remboursé capital et intérêts à même les revenus du locataire.

Le 100 M$ restant provient de l’enveloppe d’immobilisation 2016-2026, octroyée au Parc olympique, pour l’entretient, la rénovation et la mise aux normes de ses installations en fonction des projets à venir et l’état de santé des équipements.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!