Courtoisie L’annonce a eu lieu le mardi 3 juillet, devant le futur emplacement de la deuxième installation du CPE La Ruche.

Le Centre de la petite enfance (CPE) La Ruche aura une deuxième installation dans le quartier Hochelaga, ce qui créera 80 nouvelles places pour les familles. L’ouverture est prévue pour juillet 2019.

Une affiche a été apposée sur la clôture du terrain de la rue Davidson, entre les rues de Rouen et Hochelaga, afin de révéler officiellement le projet.

« C’est un terrain avec une géographie intéressante », soutient Carole Poirier, députée d’Hochelaga-Maisonneuve. « La deuxième installation de La Ruche sera dans un coin où il n’y a pas vraiment d’autres CPE à proximité. »

Elle mentionne que l’emplacement du projet fera en sorte que les enfants pourront utiliser le gymnase de l’école Notre-Dame-de-l’Assomption, qui se trouve à proximité.

Dans cette deuxième installation, il y aura une dizaine de places spécialement pour les enfants ayant des besoins particuliers.

Le bâtiment sera accessible pour les gens ayant un handicap physique. C’était une demande que madame Poirier avait à cœur.

Projet de longue haleine
L’idée de trouver quelque chose à faire avec ce terrain remonte à 2006.

« On trouvait ça tellement triste que ce grand terrain clôturé soit non accessible à la population », mentionne Carole Poirier.

Puis, la Coopérative d’habitation Petits et Grands y a vu le jour, mais l’idée d’avoir également un CPE sur le terrain perdurait. En 2014, ils ont eu le permis pour pouvoir bâtir un CPE.

Depuis 2014, il y a eu plusieurs embûches, comme l’annonce de la perte de 264 places en garderies dans le quartier, un terrain hautement contaminé et plusieurs ministres qui se sont succédé, tant au ministère de l’Éducation qu’au ministère de la Famille, les deux impliqués dans le dossier.

« On n’a pas abandonné. Quatre ans plus tard, les 80 premières places verront enfin le jour », lance Carole Poirier.

Un projet bien accueilli
Lors de l’annonce, plusieurs curieux qui passaient par là ont pris connaissance du projet. Ceux-ci se sont dits heureux de voir un CPE arriver dans ce coin du quartier.

« On a eu de bons mots de familles qui ont des enfants qui auront l’âge d’y aller, mais aussi de la part de gens qui ont des enfants trop vieux, mais qui sont tout de même contents pour le quartier », souligne Carole Poirier.

Les travaux devraient débuter en décembre, pour une ouverture prévue en juin 2019.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!