(Photo: gracieuseté) (Photo: gracieuseté)
Lorsque vous poussez la porte du centre Assistance d’enfants en difficulté, vous risquez maintenant de vous retrouver nez à nez avec… un clown! Dre Zen et Dr Frog, deux docteurs au nez rouge et au franc-parler, ont bien égayé la salle d’accueil d’AED depuis leur arrivée il y a deux mois, pour le plus grand plaisir des familles.

Tout a commencé par un projet pilote avec l’organisme Dr Clown et la Fondation du Dr Julien. Un beau mercredi du mois de février, Alexis Roy, bachelier en psychologie, alias Dr Frog, et sa comparse Émilie Ouellette, étudiante en travail social, alias Dre Zen, sont débarqués chez AED costumés en clown-docteur pour démontrer le pouvoir thérapeutique du rire. Depuis, ils sont présents une journée par semaine pour accueillir les familles et participer aux rencontres dans la clinique du Dr Julien.

« On peut guérir dans un éclat de rire », suggère Alexis Roy. Si le rire n’est pas un remède, il peut certainement aider à accepter une situation difficile et à dépasser un problème.

Les effets physiques du rire sont bien connus : il active la sécrétion des endorphines, apaise la douleur, diminue la tension artérielle, etc. Au-delà de ces bénéfices pour la santé, le rire sert d’exutoire et la présence du clown en clinique vient justement canaliser ce besoin.

« Le clown dit tout ce qu’il pense, explique Alexis. Il est l’enfant libre à l’intérieur de nous. Par la joie et la légèreté, il entame une conversation émotive avec les autres. Cette dimension émotive crée alors une vraie relation avec la personne. »

« Le clown dit toujours oui, renchérit Émilie Ouellette. Si tu lui demandes de chanter, il le fera, même s’il chante mal. C’est ce qui est drôle, puisqu’il finit toujours par se mettre dans l’embarras. On sort alors du moment présent et on met de côté la douleur ou la souffrance que la personne peut vivre. »

Dans la clinique avec Dr Clown

Les docteurs-clowns sont présents dans plusieurs départements des hôpitaux pédiatriques.  Lorsque Dre Zen et Dr Frog sont arrivés au centre AED, ils ont réalisé à quel point la philosophie de Dr Clown concorde avec l’approche du Dr Julien, où l’enfant est au cœur de l’intervention.

« On contribue en interagissant avec l’enfant, ce qui permet aux intervenants en clinique d’observer les dynamiques familiales et ce qu’elles révèlent sur l’enfant »,  explique Émilie.

Même quand il s’agit d’une situation dramatique, les docteurs-clowns sont assez habiles pour révéler les non-dits et dénouer les tensions. Par leurs personnages, ils dévient certains sujets pour mieux les exposer dans la métaphore, en dédramatisant la situation, mais sans nier ce qui se passe, car, comme le dit Alexis, « on guérit dans la vérité, sans cachette ». Sur ce point, Dr Julien et son équipe sont bien d’accord!

La mission de Dr Clown 

Dr Clown a pour mission de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des patients hospitalisés, par ses programmes de clowns thérapeutiques, « une prescription de tendresse », alliant la complicité, le jeu et l’imaginaire. Dr Clown rassemble des professionnels des milieux de la santé, des affaires et des arts. Son but est d’intégrer des clowns-docteurs aux plans de soins des établissements de santé du Canada. Source : www.drclown.ca.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!