Hugo Lorini De gauche à droite : Jacynthe Ouellette, du Chic Resto Pop, François Gélinas, de la CDEST, Rachad Lawani, de la CDEST, Didier Fleury, de la CDEST et Isabelle Combe, de la CDEST.
La Corporation de développement de l’EST (CDEST) a présenté l’événement spécial « Fêtons 30 ans d’économie sociale dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve », le 13 novembre, dans le cadre de la 6e Semaine de la culture entrepreneuriale.

C’est à la maison de la culture Maisonneuve que les gens engagés et passionnés par l’économie sociale se sont réunis pour célébrer ce secteur effervescent dans l’arrondissement. Une table ronde avec des entreprises pionnières sur le thème Hier à aujourd’hui, une projection vidéo sur l’histoire de l’économie sociale dans l’arrondissement, un 5 à 7 réseautage et près d’une trentaine d’exposants ont animé plus d’une centaine de participants. Cette journée, sous la présidence d’honneur de Laurent Blanchard, a également été l’occasion de remettre des distinctions aux entreprises pionnières de l’économie sociale du territoire. Elles ont été remises aux entreprises : Le Boulot vers…, Chic Resto Pop, Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve, SESAME, SOS Vélo et la SHAPEM. Plusieurs d’entre elles ont été des modèles qui ont inspiré la création de nouvelles entreprises au Québec et de par le monde. De plus, les personnalités suivantes, Laurent Blanchard, Louise Harel et Carole Poirier, ont été honorées pour avoir été au cœur du développement local de l’économie sociale.

La concentration d’entreprises d’économie sociale sur le territoire a d’ailleurs une portée majeure dans sa vie socioéconomique. Pour emprunter une expression couramment utilisée: Mercier–Hochelaga-Maisonneuve est la Silicon Valley de l’économie sociale.

« Dans une étude réalisée en 2007, les retombées économiques des entreprises d’économie sociale et des organismes communautaires de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve totaliseraient plus de 75 M$ en termes de revenus. Chaque entreprise et organisme local embauche, en moyenne, 15 employés sur une base permanente. Sur l’ensemble de l’arrondissement, on parle alors d’un bassin de ressources humaines estimé à 2330 employés, tous statuts d’emploi confondus », affirme Didier Fleury, directeur général de la CDEST.

Rappelons que la CDEST travaille de concert avec ses partenaires socioéconomiques dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve depuis plus de 25 ans. Elle intervient dans le soutien au démarrage et à l’expansion d’entreprises, dans le développement de l’employabilité et de la main-d’oeuvre, dans l’appui aux initiatives communautaires ainsi que dans la mise en place de projets ayant un impact structurant dans le milieu.

(Source : CDEST)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!