Gracieuseté Les deux nouveaux tronçons de la promenade Luc-Larivée ont été inaugurés en présence d’élus locaux, de citoyens ainsi que de membres de la famille Larivée.
La promenade Luc-Larivée a désormais sept sections depuis l’ajout, le 23 août, de deux nouveaux tronçons, situés entre les avenues d’Orléans et Jeanne-D’ Arc.

« Cette promenade représente le renouveau de l’arrondissement et mes collègues élus et moi-même en sommes très fiers. En effet, l’aménagement de la promenade Luc-Larivée et de la Place Simon-Valois a permis de développer ce secteur de Hochelaga-Maisonneuve, notamment avec la réhabilitation de sols contaminés qui furent remplacés par des espaces verts, grâce à un investissement global de plus de 4,6 M$ de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec. Cet aménagement a favorisé le développement économique du secteur avec l’implantation de 600 nouvelles unités d’habitation aux abords de ce lien vert, dont le tiers en logements sociaux », a souligné le maire de l’arrondissement, Réal Ménard.

« Le départ de l’usine Lavo en 2001 et la désuétude de l’emprise ferroviaire attenante ont enclenché le redéveloppement du cœur de Hochelaga. Maintenant, lorsque l’on marche sur cette promenade, le tracé des anciens rails nous rappelle le passé industriel du secteur. C’est un bel exemple d’aménagement respectueux du patrimoine », a déclaré le conseiller de Hochelaga, Éric Alan Caldwell.

La promenade Luc-Larivée s’étend de la rue Joliette à l’avenue d’Orléans, sur une distance de 637 mètres linéaires, incluant les rues traversées. Son aménagement a eu lieu de 2004 à 2009, puis de 2013 à 2014, pour les tronçons entre les avenues d’Orléans et Jeanne-d’Arc. En 2010, ce projet de revitalisation a été lauréat dans le cadre du Gala de reconnaissance en environnement et développement durable de la collectivité montréalaise.

(A.G.)

Pourquoi Luc Larivée?

La dénomination de la promenade rend hommage à un homme qui a fait preuve d’une grande loyauté envers les résidents de Hochelaga, en tant que résident, médecin et conseiller municipal. C’était une idée de l’ancien maire de Montréal et conseiller de Hochelaga, Laurent Blanchard.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!