(Photo TC Media - Archives) Les élections scolaires, ça regarde tout le monde!
La campagne pour les élections scolaires est débutée depuis plus d’une semaine maintenant. Le scrutin aura lieu le dimanche 2 novembre, après sept ans d’absence.

À la Commission scolaire de Montréal (CSDM), 42 candidats se sont lancés dans la course dans les différentes circonscriptions.

La campagne s’annonce serrée, d’autant que le nombre de commissaires a quasiment été réduit de moitié, passant de 21 à 12 représentants pour cette élection.

On est loin du dernier scrutin de 2007, où plus de la moitié des candidats avait été élue par acclamation, faute d’adversaire.

Cette année, ce ne sera pas le cas, puisque chaque circonscription compte au moins deux candidats.

Deux nouveaux joueurs

Une chaude lutte s’annonce également pour briguer la présidence de la CSDM.

Sa présidente sortante, Catherine Harel-Bourdon a choisi de se présenter pour un second mandat avec son équipe du Mouvement pour une école ouverte et moderne (MÉMO).

En face d’elle, deux nouveaux partis ont fait leur entrée.

Priorité ÉCOLES, fondé par Jocelyne Cyr, ancienne vice-présidente de la CSDM et membre du MÉMO, et la Coalition du renouveau des écoles montréalaises de Christine Fournier, ancienne présidente du Comité central des parents.

Enfin, Martin Boyer, candidat indépendant, tentera de faire sa place parmi ces trois joueurs.

Une nouveauté est à noter cette année, puisque le poste de la présidence sera attribué au suffrage universel. Suivant le même principe que les élections municipales, les électeurs auront à désigner la personne qui prendra la tête de la commission scolaire, en plus d’un commissaire.

On évalue à 2 M$ le budget de ces élections, selon le Directeur général des élections du Québec.

La participation, un enjeu majeur

Une incertitude plane en ce moment sur l’avenir des commissions scolaires.

Il faut dire que la faible participation lors des deux derniers scrutins ne joue pas en faveur du système actuel. En 2007, le taux de participation était de 3,89 % et en 2003, de 4.53%, sur le territoire de la CSDM.

Le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, a d’ailleurs laissé entendre qu’une réforme du réseau de l’éducation était envisagée. Il devrait rencontrer les nouveaux commissaires scolaires au lendemain des élections.

Les candidats au poste de commissaire à la CDSM et leur parti

7 candidats de Coalition du renouveau des écoles montréalaises – Équipe Christine Fournier.

8 candidats de Priorité ÉCOLES

12 candidats du MÉMO

15 candidats indépendants

Les candidats au poste de commissaire dans la circonscription de Hochelaga-Maisonneuve

– Diane Beaudet, MÉMO

– Roland Carrier, indépendant

– Sylvain Perron, Priorité ÉCOLES

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!