Collaboration spéciale Mario Faubert Marie-Lyne Brunet, directrice de l'organisme Je Passe Partout, sera l'une des femmes honorées lors de la soirée.

Hochelaga-Maisonneuve veut remercier 100 pionnières qui ont marqué l’histoire du quartier, lors d’un gala présenté à la Maison de la culture Maisonneuve, le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Tapis rouge, champagne, plaques honorifiques et mots de reconnaissance attendent les lauréates. Elles assisteront à un concert de la présidente d’honneur France D’Amour et à une remise de prix à la Maison de la culture Maisonneuve.

«On honore tout le temps tout le monde une fois qu’ils sont décédés. Je me suis dit, pourquoi ne pas faire une soirée pour faire plaisir aux femmes de notre quartier?» lance Sylvie Demers, directrice du Comité musique Maisonneuve et membre du comité organisateur.

«Ces femmes sont toutes des héroïnes une après l’autre, à différents niveaux. Avec leur fougue, elles ont monté des projets novateurs dans le quartier. Elles ont contribué à créer le dynamisme qui existe dans Hochelaga-Maisonneuve», raconte Mme Demers.

Le choix a été difficile pour les organisateurs, tant il y a de pionnières à l’origine de nombreuses initiatives depuis une cinquantaine d’années.

«On s’est arrêté à 100, mais on aurait pu continuer jusqu’à 200. Il a fallu faire un choix, qui n’a pas été facile. On a choisi les filles qui, en majorité, étaient là depuis plus longtemps», explique l’organisatrice.

Reconnaissante
Parmi les lauréates, Marie-Lyne Brunet, directrice depuis quatre ans de l’organisme Je Passe Partout, qui offre des services de soutien scolaire et d’intervention familiale.

«Il y a des femmes qui ont un parcours incroyable. Ça fait plusieurs années qu’elles s’investissent donc j’étais vraiment très privilégiée. Même si ça fait 14 ans que je travaille dans le quartier, je suis une petite nouvelle à côté d’elles», exprime-t-elle.

Sur la liste des personnes honorées, on retrouve aussi Monique Blanchet, qui a participé à la mise en place de plus d’une cinquantaine de coopératives d’habitation, Nicole Forget Bashonga, directrice durant plus de 20 ans à la Cuisine Collective et Anne St-Pierre, directrice du Carrefour jeunesse-emploi et Virginie Bonneau, fondatrice du journal collaboratif Quartier Hochelaga.

C’est la première fois qu’un tel événement prendra place dans Hochelaga-Maisonneuve, financé à hauteur de 20 000$ en partie par l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et du bureau de la députée Carole Poirier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!