FELIX O.J. FOURNIER/TC MEDIA Les parachutistes Marc-André Denault, Bertrand Cloutier et Pierre-Alexandre Rousseau, représentants québécois de Jump Off, s’élanceront du haut de la tour du Stade au mois d’août.

Dix athlètes en mettront plein la vue aux Montréalais, cet été, en s’élançant du haut du mat du Stade olympique lors d’une compétition internationale de base jump, une première dans l’histoire de la plus haute tour inclinée du monde.

C’est lors du festival de sports d’action Jackalope que les parachutistes prendront part à Jump Off, une compétition de précision d’atterrissage. Ils exécuteront un saut en chute libre sur 60 pieds, puis un vol en parachute de 490 pieds d’une durée de 40 secondes. Le tout sera filmé et rediffusé en direct au pied du mat, sur l’Esplanade Financière Sun Life.

Pour l’athlète olympique en ski acrobatique Pierre-Alexandre Rousseau, c’est un rêve qui prend forme. «La tour est un emblème du sport, une construction incroyable qui représente Montréal. Elle a une inclinaison qui permet de faire un saut avec une petite marge d’erreur», affirme-t-il.

Casse-cou
Compte tenu du caractère illicite du base jump, la compétition publique où sont attendus des athlètes de partout dans le monde est pour lui un événement historique.

«Le base jump c’est un peu caché. Les gens entendent parler de nous, mais n’aiment pas trop ça. Maintenant, on va pouvoir prouver qu’on fait ça bien, qu’on n’est pas des hors-la-loi, qu’on est capable de le faire de façon sécuritaire», explique-t-il.

Les parachutistes Marc-André Denault, Bertrand Cloutier et Pierre-Alexandre Rousseau, représentants québécois de Jump Off, ont déjà testé l’expérience lors d’un saut effectué il y a trois semaines.

Made in Montréal
L’événement Jump Off, qui se déroulera du 19 au 21 août, est propulsé par les producteurs du Jackalope, un festival de sport d’action unique au Canada.
Les organisateurs souhaitent «donner de l’adrénaline» aux visiteurs et mettre Montréal «sur la carte».

«Ça va se dérouler pendant Jackalope, mais aussi pendant les Jeux olympiques de Rio. Ils vont voir au Brésil ce que nous, on fait avec notre tour du Stade», lance le président de Tribu Expérientiel, Micah Desforges.

Jackalope présente également l’étape canadienne de la Coupe du monde de skateboard et des compétitions extérieures d’escalade, de freestyle motocross et une initiation à la slackline.

Que signifie <base jump?
Le base jump est un sport extrême qui consiste à sauter depuis un mobilier fixe en parachute, d’où l’acronyme B.A.S.E. pour building, atenna, span et earth (immeuble, antenne, pont et terre).

Les sauteurs de la compétition qui se déroulera au Stade olympique auront à leur actif au moins 200 sauts en base jump ainsi que plus de trois ans d’expérience en parachutisme.

Selon l’athlète Pierre-Alexandre Rousseau, moins d’un parachutiste sur 100 sait maîtriser l’art du base jump.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!