C’est une militante des premières heures de Québec solidaire, Véronique Martineau, qui briguera les couleurs du parti lors des élections partielles, dont la date reste à être déterminée, dans la circonscription de Verdun.

Détentrice d’une maîtrise en sciences politiques, Mme Martineau a travaillé à la permanence de Québec solidaire (QS) en plus d’avoir été l’attachée de presse du président du parti, Andrés Fontecilla, lorsque celui-ci s’était présenté dans Laurier-Dorion. Ce sera sa première campagne électorale en tant que candidate officielle.

Altermondialiste, la femme de 34 ans souhaite s’attaquer au salaire minimum, aux transports collectifs et à la gratuité des services publics.

«Ça fait trois congés de maladie que je remplace en un an et demi, alors les emplois précaires je connais ça. Je suis avec QS pour défendre les conditions de vie des travailleurs», indique Véronique Martineau, qui habite Verdun.

Jusqu’à tout récemment intervenante au Centre des femmes de Verdun, elle  a également participé à fondation de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), sous les projecteurs lors de la grève étudiante de 2012.

«Véronique est une candidate de choix pour une circonscription comme Verdun. Dans le climat de corruption et de cynisme, c’est un vent de fraîcheur de voir des personnes comme elle avoir le courage de ses idées et mettre les pieds dans l’arène politique», croit M. Fontecilla.

Priorités
«Le salaire moyen sur la terre ferme est de 24 000$. La majorité des gens de Verdun pourraient profiter du salaire minimum à 15$», indique celle qui se souvient de certains usagers qu’elle côtoyait qui, malgré leur emploi à temps plein, devaient avoir recours à des banques alimentaires.

Par ailleurs, investir dans les transports en commun est essentiel dans «la crise écologique que nous traversons», selon Mme Martineau. Elle croit également que L’Île-des-Sœurs doit être beaucoup mieux desservie et qu’elle nécessiterait plus de voies réservées vers le centre-ville.

«Les propos que contient le mémoire que l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (APRIDS) a déposé pour le Réseau électrique métropolitain (REM) vont de pair avec les valeurs de QS. Tout le monde pourrait profiter de meilleurs transports dans la circonscription», estime Mme Martineau.

Quant aux services publics, elle entend s’attaquer autant au soutien particulier des élèves dans les écoles qu’aux soins des aînés.

«J’ai eu droit à un orthopédagogue, à du personnel de soutien quand j’étais à l’école, c’est grâce à ça que j’ai une maîtrise aujourd’hui», souligne la candidate.

Rappelons que c’est le whip en chef du gouvernement et député d’Huntington, Stéphane Billette, qui assure l’intérim de l’ex-ministre des Transports et député de Verdun, Jacques Daoust depuis sa démission, le 19 août.

Des élections partielles auront lieu dans trois autres circonscriptions, Marie-Victorin après les départs de Bernard Drainville et Pierre-Karl Péladeau, ainsi que le décès de Sylvie Roy.

Le premier ministre, Philippe Couillard, a jusqu’à la fin de l’année pour déclencher des élections partielles.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!