TC Media - Vicky Michaud Du 15 au 18 septembre, les kayakistes, amateurs et professionnels, seront entourés de 6 guides, en zodiac et en moto-marine. Ils sont invités à publier des photos des paysages dont ils profiteront tout au long du circuit.

Pendant quatre jours, 35 kayaks sillonneront l’eau entourant l’île de Montréal afin d’amasser des fonds pour les enfants atteints de leucémie. Ils prennent part à la troisième édition du Circuit bleu Charles-Bruneau lancé jeudi.

Outre les olympiens Émilie et Hugues Fournel, des parents d’enfants malades et employés du CHU Ste-Justine se sont joints à l’aventure qui permettra en plus de faire apprécier les berges de Montréal et ses paysages urbains.

La Fondation Charles Bruneau connaissait déjà un grand succès avec son tour à vélo CIBC, où près de 500 cyclistes avaient amassé plus de 3 M$ en juillet. Avec le Circuit bleu, les organisateurs espèrent aller chercher des amateurs de sport nautique.

« Il y a plus d’une centaine de participants. La plupart se relaient après une journée complète, soit huit heures. Seulement 12 des kayakistes pagaieront pendant les 4 jours », spécifie Isamie Dufour, la coordonnatrice pour l’événement.

Célébration
Le Circuit Bleu ne recèle aucun aspect compétitif. Il est avant tout une célébration de la vie et de l’espoir, deux messages que la Fondation tente de véhiculer à travers ses activités.

« Quand on pense à toutes les souffrances auxquelles nos enfants font faces, nos petits engourdissements, nos douleurs dans le bas du dos, ce n’est rien. On avale la pilule et on passe au travers », confie Véronique qui en est à sa deuxième participation.

Elle avait particulièrement attiré l’attention d’Hugues Fournel l’an dernier, alors qu’elle a pagayé pendant les quatre jours, bien qu’elle n’avait jamais enfilé une jupe de kayak de sa vie.

« À la deuxième journée, je me suis approché car je ne pouvais croire que c’était bien la même personne. Et oui, à ma grande surprise, c’était bien elle », raconte-t-il en riant.

Cette fois-ci, l’infirmière de Sainte-Justine avait toutes les raisons de festoyer. Sa petite Jeanne, âgée de 4 ans, venait tout juste de terminer ses traitements de chimio. Pour la première fois depuis un an, ils avaient passé un mercredi en famille à la maison et non à l’hôpital.

Inspiration
Le duo des Fournel, qui s’est associé au Circuit bleu depuis ses débuts, se rappelle trop bien comment ils avaient vécu la maladie de leur père, qui est décédé de la leucémie alors que Hugues n’avait que neuf ans et Émilie, 10.

« C’est d’autant plus inspirant pour nous d’entendre les gens touchés par la maladie et de partager avec eux une partie de leur quotidien. On se dit ‘wow’ en réalisant à quel point on est chanceux d’être encore là, malgré qu’on souffert nous aussi », décrit Émilie Fournel.

Les citoyens peuvent accueillir les participants le 17 septembre, à 16h45, à l’Île Grosbois, dans les Îles de Boucherville. Leur grande arrivée est prévue le lendemain pour 16h, au Quai de l’Horloge du Vieux-Port de Montréal.

Les fonds amassés permettront de subventionner des projets dédiés à l’oncologie pédiatrique. Pour suivre les kayakistes tout au long du weekend: circuitbleu.charlesbruneau.qc.ca ou sur instagram#circuitbleuCB ou @fcharlesbruneau. Pour faire un don de 5 ou 20$, texter KAYAK au 20222.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus