TC Media - Vicky Michaud Le couple de propriétaires d'empire Fitness ne baisse pas les bras afin de pouvoir bénéficier des 30 000$ du programme Renouveau Notre-Dame

Malgré de nombreux efforts et un plan d’affaires détaillé, les propriétaires d’un nouveau gym lachinois, Empire Fitness, peinent à se voir octroyer une des cinq bourses de 30 000$ décernées par l’arrondissement dans le cadre du progamme Renouveau Notre-Dame. Pourtant, le couple croit que leur entreprise correspond en tous points aux critères de sélection.

Depuis le printemps, Sirine El-Samra et son conjoint, l’ancien footballeur du Vert et Or de Sherbrooke, Nicolas Larrieux, tentent d’obtenir une entrevue avec le commissaire au développement économique de l’arrondissement, Ghislain Dufour.

« Je ne comprends pas, le comité de sélection a refusé de nous rencontrer sans même avoir lu notre plan d’affaires. Il a fallu que je les rappelle plusieurs fois pour finalement avoir droit à une entrevue au début octobre, raconte Mme El-Samra, qui est aussi kynésiologue. On s’était fait dire que Renouveau Notre-Dame, ce n’est pas pour tout le monde. »

Le couple a tout de même ouvert sa salle d’entraînement de type Crossfit sur l’artère commerciale, au coin de la 11 e Avenue, le 5 septembre. Pour y arriver, ils ont investi la moitié de l’argent qu’ils avaient reçu en cadeau de mariage afin d’aménager l’endroit et acheter de l’équipement.

« Notre lune de miel s’est passée dans le local, à démolir et à peinturer », raconte M. Larrieux, devenue vérificateur d’entreprises à Revenu Québec et entraîneur de deux équipes sportives.

La bourse servirait à restaurer le vestiaire et les douches, inutilisés depuis 7 ans.

Dossier à l’étude
Le dossier d’Empire Fitness est toujours à l’étude depuis l’entrevue avec le comité, composé de M. Dufour, de la présidente de l’Association du centre-ville de Lachine (ACVL), Janie St-Pierre, ainsi que d’un représentant de PME-MTL West-Island.

Pour être éligible à Renouveau Notre-Dame, une nouvelle entreprise doit s’installer entre la 6e et la 19e Avenue pour au moins deux ans.

Le commerce doit répondre à une vingtaine d’autres critères, notamment générer de l’achalandage sur la rue Notre-Dame et créer au moins deux emplois permanents.

« Nous favorisons les commerces au détail. Une entreprise de services doit fermement démontrer qu’elle ajoute à la mixité des entreprises. Il faut aussi ne pas créer un environnement de concurrence déloyale lorsque nous octroyons cette somme », soutient le directeur général chez PME-Mtl West Island, Nicolas Roy, qui a toutefois refusé de donner des précisions sur Empire Fitness, prétextant la confidentialité du dossier.

L’arrondissement et l’ACVL ont refusé de se prononcer, renvoyant TC Media à PME-Mtl.

empire-fitness-ballesSpécialisation
L’industrie de la forme physique est en hausse à Lachine. En plus du centre de poids et altères qui s’est installé à deux portes de la leur, un autre centre de conditionnement offrant le système d’entrainement «Queenax», SWET, s’est installé sur la rue Victoria.

Sirine El-Samra et Nicolas Larrieux disent offrir un service différent. « Nous travaillons sur la motricité, à l’aide d’outils telles que des balles ou des Kettlebells. Je crée un programme qui est renouvelé au quotidien, en plus des cours de danse pour les enfants, qui sont très populaires », explique Mme El-Samra.

Elle souhaite développer des programmes de remise en forme après un arrêt de travail prolongé en plus d’avoir l’occasion d’offrir aux écoles des sessions de groupe pour les jeunes du Grand Sud-Ouest.

Le couple espère avoir réussi à prouver que leur philosophie, axée sur le sens de la communauté, ainsi que leurs futurs programmes d’activité physique, permettront à Empire Fitness de se démarquer pour enfin bénéficier de l’argent de Renouveau Notre-Dame.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!