TC Media/Archives La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a accueilli 1400 élèves de plus cette année.

Aux prises avec une problématique de surpopulation, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a donné le feu vert mardi à l’agrandissement de l’école primaire Très-Saint-Sacrement à Lachine. La CSMB réclame aussi le transfert de deux écoles appartenant à la commission scolaire Lester B. Pearson pour accueillir 750 élèves supplémentaires.

La CSMB accueille 1000 nouveaux élèves annuellement, depuis cinq ans. «Cette année, on parle de 1400 enfants de plus. C’est un nombre record. Il faut agrandir ou construire de nouvelles écoles», plaide la porte-parole de la CSMB, Gina Guillemette.

Cette dernière ajoute que «c’est vraiment nécessaire dû à la forte croissance dans ce secteur, notamment en raison des projets immobiliers, de l’immigration et des nouvelles familles qui viennent s’installer».

Très-Saint-Sacrement
Conséquemment aux annonces de mardi, l’école primaire Très-Saint-Sacrement devrait être prête à accueillir 220 élèves de plus à la rentrée en 2018 portant sa population étudiante à plus de 500.

Le contrat de construction, octroyé à la firme Construction Raynald Tisseur Inc. comprend l’ajout de deux classes de maternelle, de huit classes de primaire et d’un gymnase simple, au coût de 7M$. Les travaux doivent débuter ce mois-ci. «On espère que ce sera prêt pour la rentrée scolaire 2018, mais le plus tôt sera le mieux», indique Gina Guillemette.

L’école Très-Saint-Sacrement accueille actuellement des élèves du préscolaire à la sixième année, en passant par une classe adaptée pour des élèves avec des difficultés graves d’apprentissage. Elle dispose présentement de 18 classes.

Les fonds utilisés pour les travaux proviendront du Programme québécois des infrastructures qui prévoit des investissements de près de 90G$ d’ici 2026 dans diverses sphères d’activité.

Transferts
Le Conseil des commissaires de la CSMB demande également à Québec que deux propriétés de la Commission scolaire anglophone Lester B. Pearson (CSLBP), soit les écoles Thorndale à Pierrefonds et l’International Language Centre-Markus Tabachnik Pavillon à Dorval, lui soient transférées d’urgence.

L’école de Pierrefonds, qui compte 21 locaux, est actuellement vide alors que l’établissement de Dorval comporte 14 locaux et abrite une garderie.

Le transfert de ces deux établissements pourrait permettre à la CSMB d’accueillir plus de 700 élèves supplémentaires.

Des négociations sont déjà cours entre les deux commissions scolaires. La CSMB souhaite qu’une entente de principe soit conclue rapidement afin que tout soit prêt pour la prochaine rentrée scolaire. «Nous travaillons avec Québec et la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys», s’est contentée de dire la porte-parole de la CSLBP, Suanne Stein Day.

Pour la CSMB, le transfert de propriété est une solution avantageuse et moins coûteuse, puisque le bâtiment est déjà configuré comme une école.

Si le transfert est autorisé, la garderie actuellement située au International Language Centre-Markus Tabachnik Pavillon à Dorval serait transférée.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus