La prochaine étape dans la réfection de l’échangeur Dorval débutera dans quelques mois. La reconstruction du pont Michel-Jasmin, qui relie le Chemin de la Côte-de-Liesse à l’échangeur, se fera au coût de 5,6 M$.

Pendant que la construction de l’échangeur Dorval se poursuit selon le plus récent échéancier établi par le ministère des Transports (MTQ), la préparation de la prochaine phase s’effectue sans ajouter d’entraves à la circulation.

« Nous nous apprêtons à faire passer les conduites sanitaires et pluviales sous les voies ferrées. Ces travaux n’entraîneront pas plus de complications sur le réseau routier », explique la porte-parole du MTQ, Nomba Danielle.

Au printemps, les automobilistes devraient s’attendre à ce que la largeur des voies de l’A-520 soit réduite pour permettre la construction du pont Michel-Jasmin par le Groupe TNT de Boisbriand. Ceci s’ajoutera à la fermeture de l’accotement droite de l’A-20 ouest depuis mai et aux fermetures occasionnelles de nuit de l’A-520 pour réparer la conduite d’égout du pont.

Autres travaux
Selon l’échéancier, le réaménagement de l’avenue Michel-Jasmin devrait aussi débuter en 2017, alors que celui de l’avenue Marshall aura lieu en 2018. Le lien vers l’aéroport, pour sa part, devrait être mis en service, tel que promis, à la fin de l’année prochaine.

Il a toutefois été impossible d’avoir des précisions quant à la nature des travaux en cours. « Le plus précis qu’on peut être, c’est qu’on est en train de procéder à la construction des liens directs entre l’aéroport et le centre-ville », soutient Mme Danielle.

Le maire de Dorval, Edgar Rouleau, semble aussi être dans l’inconnu face à la situation. « Les gens travaillent, ça semble bien aller. Selon ce que nous dit le MTQ, ils respectent l’échéancier », indique-t-il. Le projet de l’échangeur ne devrait être réalisé dans sa totalité qu’en 2019, avec la fin de l’aménagement paysager.

Selon le MTQ, 150 000 véhicules par jour empruntent l’échangeur Dorval. De ce nombre, 15 000 automobilistes utiliseront quotidiennement les liens directs entre le centre-ville de Montréal et l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau.

« Pour les gens de Dorval, c’est très important. Ça va enlever un bon nombre d’automobilistes au rond-point, surtout à l’heure de pointe », affirme M. Rouleau.

La facture totale du chantier, qui était estimée à 150 M$ lors de la première annonce en 2005, atteint présentement les 344,2 M$.

Travaux complétés
• Le réaménagement du stationnement de l’hôtel Fairfield-Marriott a été achevé à la fin août
• La desserte ainsi que les accès directs entre l’aéroport et l’A-520 ont été rétablis
• La bretelle entre le rond-point Dorval et le boulevard McMillan
• La voie d’insertion sur l’autoroute 20 est depuis le boulevard Bouchard ont été rouvertes à la circulation
• Les automobilistes peuvent désormais utiliser le boulevard McMillan dans les deux sens, l’avenue Cardinal et le boulevard Bouchard vers le rond-point Dorval

 

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus