La création d’une murale dans le tunnel piétonnier près de l’avenue Duranceau mettra du baume au cœur des résidents du quartier Saint-Pierre, à Lachine. Les nouvelles couleurs illuminent désormais ce secteur aux prises avec des problématiques d’enclavement et de criminalité.

«Ça va peut-être contribuer à changer la réputation du quartier», estime David Marshall, le directeur général de Revitalisation Saint-Pierre.

Ce passage, situé sous le chemin de fer, est emprunté quotidiennement par les résidents qui souhaitent se rendre à l’aréna Martin-Lapointe, à la bibliothèque de Saint-Pierre, au parc Kirkland ou, à l’inverse, à proximité de Montréal-Ouest.

«C’est un peu comme le trait d’union qui relie ces deux secteurs. C’est un peu épeurant et désagréable de l’emprunter le soir, en raison des crimes dans le secteur. Maintenant, ce sera plus accueillant», remarque la présidente de l’organisme, Marylène Audet, qui habite le quartier.

Plusieurs jeunes du secteur passent par ce chemin pour se rendre à l’école Martin-Bélanger, située à quelques coins de rue du tunnel. C’est d’ailleurs eux qui ont inspiré l’idée de revitaliser la structure dans le cadre du projet Repensons notre quartier, mis en place afin de recréer Saint-Pierre.

Des plantes et du gazon seront également plantés, comme l’avaient suggéré les enfants lors de la conception des maquettes.

S’approprier son quartier
Le projet de murale a mis à contribution une dizaine de résidents du secteur. «J’essaie de m’impliquer quand je le peux. Je trouve que cette murale rend le quartier plus intéressant», soutient Anne-Marie Côté, qui s’est joint bénévolement au projet après avoir aperçu une pancarte invitant la population à y participer. La Lachinoise est venue donner quelques coups de pinceau en compagnie de sa fille.

D’autres jeunes ont aussi participé au projet. «L’objectif consiste notamment à démocratiser l’art et le rendre accessible. Les participants découvrent un sentiment d’appropriation et de fierté» indique Julien Tsu Sicre, éducateur artistique chez MU, qui a pour objectif de réaliser des murales dans les communautés locales pour embellir la métropole.

Thématique
Le choix des couleurs, des formes et de la texture illustre une éruption volcanique. «Le tunnel rappelle une grotte, avec une coulée de lave. On retrouve aussi des plantes géantes, comme si nous étions dans la jungle», explique l’artiste à l’origine de la murale, Mathieu Connery.

Le projet de revitalisation du tunnel piétonnier fait partie du programme J’embellis mon quartier, coordonné par Concert’Action Lachine, dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. L’initiative Bancs à votre image et la Place publique éphémère du secteur Duff-Court, récemment réalisés sur le territoire de Lachine, en font également partie.

La murale sera officiellement inaugurée le 15 septembre.


Fête de la paix
Afin de favoriser les échanges entre les communautés culturelles sur le territoire de Lachine, le comité de loisirs de Revitalisation Saint-Pierre organise la 5e édition de la Fête de la paix. Des activités pour toute la famille seront offertes le 16 septembre, au parc Kirkland.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!