TC Media/Hugo Lorini Petits et grands ont marché solennellement jusqu’au parc Stoney Point, à Lachine.

Des femmes et des hommes qui ont servi le pays durant les guerres et les missions de paix se sont réunis au parc Stoney Point, à Lachine, dimanche. Les quelque 200 personnes présentes aux célébrations de l’Armistice les ont remerciés, tout en rendant hommage aux Canadiens morts au champ d’honneur.

L’émotion était palpable autour du cénotaphe, vers 14h. Des militaires et des cadets vêtus de leur uniforme et arborant le coquelicot ont marché solennellement dans les rues de Lachine.

Des discours, entremêlés de morceaux de musique militaire à la cornemuse et de coups de canon, ont rappelé le sacrifice des soldats canadiens. Dans la foule, les yeux embués de larmes, femmes et hommes ont évoqué la perte de ceux disparus au combat.

Servir sa patrie
Les décorations militaires sur la veste de l’ancien combattant Yves Renaudin témoignent de sa contribution au pays en temps de guerre. L’homme de 60 ans a participé à neuf missions, notamment en Égypte, en Bosnie et en Haïti.

Il s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes à l’âge de 18 ans. «Mon père est aussi un ancien combattant. Je suis né sur une base militaire en Colombie-Britannique. Ça a toujours fait partie de ma vie», fait-il savoir.

Sa dernière mission de paix comme caporal remonte à 2009, en Afghanistan. «Je m’occupais des relations publiques. Un jour, j’étais sur une patrouille avec deux autres gars. On venait de rencontrer des civils, et sur le chemin, une bombe a explosé. J’étais à cinq pieds. J’ai touché mes jambes. Je tremblais comme une feuille, raconte le Longueuillois. On a été chanceux.»

M. Renaudin souffre du syndrome post-traumatique. «Ça va toujours rester. Je fais des suivis psychologiques. J’essaie de gérer mon stress. On est toujours sur l’adrénaline durant les missions», confie le vétéran, qui a pris sa retraite en 2011 après 36 ans de service.

Depuis 150 ans, ce sont plus de 2,3 millions de Canadiens, dont Yves Renaudin, qui ont servi dans les Forces armées canadiennes pour défendre leur pays. De ce nombre, plus de 118 000 soldats y ont perdu la vie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!