Un centre de pédiatrie sociale en communauté (CPSC) verra le jour en plein cœur du quartier Saint-Pierre, à Lachine, où la pauvreté touche particulièrement les tout-petits.

Prévu pour 2019, le local sera prêté par l’arrondissement qui effectuera les travaux d’aménagement au coût de 75 000 $. Le centre comprendra une clinique médicale ainsi que plusieurs salles facilitant la rencontre avec les professionnels, enfants et entourages, dont un espace de jeux et d’observation.

Le CPSC Saint-Pierre va s’inspirer de l’approche psychosociale et juridique du Dr Gilles Julien. Ses méthodes permettent entre autres de dépister et traiter les facteurs de stress qui peuvent affecter le développement et le bien-être de l’enfant.

En 2016, ce quartier de Lachine faisait partie des neuf zones prioritaires de Montréal à bénéficier d’une aide financière dans le cadre de la Politique de l’enfant. Ce programme a pour but de soutenir la réalisation de projets qui répondent aux besoins des enfants de 0 à 17 ans.

Milieu à risque

Le nombre de familles monoparentales y est plus élevé, représentant 29,7% des familles contre 18,3% pour le reste de Montréal selon un rapport du Centre international de la criminalité (CIPC).  L’étude révèle également les difficultés auxquelles font face les résidents, telles que l’enclavement, le manque de services de proximité, l’insalubrité du parc locatif et les faibles revenus des foyers.

Les organismes communautaires locaux rapportent de plus en plus de cas de malnutrition, de supervision parentale inexistante, de parents souffrant de problèmes de santé mentale ou de toxicomanie.

L’arrondissement de Lachine travaille en concertation pour le développement de la structure pédiatrique avec plusieurs organismes, donc le CIUSS de l’Ouest de l’île, Concert’Action Lachine, la Table de concertation jeunesse de Lachine, le Comité d’action en sécurité urbaine de l’arrondissement de Lachine (CASUAL) ainsi que la Table de concertation petite enfance Dorval-Lachine.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!