Josie Desmarais/Métro Enrico Ciccone veut mettre à profit son expérience personnelle dans son nouveau rôle de critique de l'opposition officielle.

Le député de Marquette, Enrico Ciccone, s’est vu confier le rôle de critique en matière de sports, loisirs et saines habitudes de vie dans le cabinet fantôme du Parti libéral du Québec (PLQ).

Membre de l’opposition officielle, M. Ciccone aura comme vis-à-vis l’ex-athlète Isabelle Charest, récemment nommée ministre déléguée à l’Éducation, aux sports et aux loisirs dans le gouvernement caquiste de François Legault.

En tant qu’ancien joueur de hockey professionnel, le député élu pour un premier mandat le 1er octobre entend mettre à profit son expérience personnelle dans le cadre des travaux parlementaires qui reprendront le 27 novembre à l’Assemblée nationale.

«Je serai un critique exigeant et constructif en ayant toujours en tête les intérêts de tous les Québécois, ayant gravité dans le milieu du sport la majorité  de ma vie», a-t-il commenté.

Chacun des 29 députés du PLQ assumera une responsabilité de porte-parole dans différents domaines d’intervention tels que la santé, l’économie, l’immigration, l’éducation, les finances et l’environnement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!