Par un temps exécrable, plus propice à la chasse aux canards, Félix Côté-Bouvette, de l’équipe Ekoï-Devinci, a remporté la deuxième étape des Mardis cyclistes de Lachine pour ainsi prendre les commandes au classement cumulatif.

Bouvette, qui s’est installé en tête lorsqu’il y avait 20 tours à faire, a coiffé Simon-Pierre Gauthier, du club Garneau, au fil d’arrivée, au bout de 1h 07min 53s. Dominic Chalifoux, de Trek-Fiera, a pris la troisième place.

L’épreuve de 31 tours couvrant 50 kilomètres s’est déroulée à une vitesse moyenne de 44,1 kilomètres/heure, ce qui démontre bien à quel point les conditions atmosphériques ont rendu la course particulièrement difficile. D’ailleurs seulement 22 des 42 participants ont terminé la course.

«Il faisait 10 degrés vers la fin de la course, a signalé le président et fondateur des Mardis cyclistes, Joseph «Tino» Rossi. Il s’agit de la plus froide soirée de l’histoire des Mardis. Je félicite les athlètes pour leur détermination. Outre la pluie, ils faisaient face à des vents qui atteignaient 60 kilomètres/heure. Nous sommes venus près d’annuler la soirée. Cela n’est arrivé qu’une fois dans les 35 ans d’histoire des Mardis, et c’était au début des années 2000 à cause d’un déluge».

Félix Côté-Bouvette s’est donc hissé au sommet du classement général avec un total de 156 points, 12 de plus que Pierrick Naud, de Garneau-Québecor, qui fut le vainqueur de la première étape de la saison.

Jean-François Laroche, de l’équipe Fantino Mondello/Cycles Régis, qui est le champion en titre, a pris le troisième échelon au classement cumulatif (136 points), grâce à sa quatrième position obtenue lors de la deuxième étape.

Simon-Pierre Gauthier trône au classement du coureur le plus combatif avec huit points. Hugues Lapointe, du club Opus/OGC, est deuxième avec six points.

Autres résultats

Dans la catégorie cadet (24,15 km, 15 tours), victoire de Thierry Kirouac-Marcassa, de l’équipe VCL-André Cycle, chez les garçons, et de Catherine Ouellette (André Cycle-Kaycan-RDS), du côté des filles.

Kirouac-Marcassa a complété l’épreuve au bout de 36 min 20 s, tandis que Ouellette a arrêté le chrono à 33 min 54 s.

Au cumulatif, Kirouac-Marcassa mène le volet masculin avec 160 points contre 148 pour son coéquipier Antoine Côté, alors que Ouellette domine avec 94 points devant sa coéquipière Audrey-Anne Blais.

Dans la division Minime (16,1 km, 10 tours), Griffin Schwartz, du club Indépendant-RP, a triomphé en 27 min 29 s, héritant du premier rang au cumulatif avec 120 points, 22 de plus que Gabriel Drapeau-Zgorlaski (VCL-André Cycle). Les honneurs de la deuxième étape de la saison chez les filles sont allés à Charlotte Tousignant (Espoirs Laval Primeau Vélo), qui a inscrit un temps de 27 min 29 s. Elle mène au cumulatif avec 120 points, suivie de sa coéquipière Émilie Fortin (49).

François Ferland, collaboration spéciale

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!