Robert Leduc /TC Des milliers de personnes ont pu admirer les véhicules du Club des voitures anciennes et classiques, rue Notre-Dame, à Lachine.

Rencontrés sur la rue, Dominic Prévost et son fils de 6 ans, Nathan, semblaient très heureux d'y être.

Rencontrés sur la rue, Dominic Prévost et son fils de 6 ans, Nathan, semblaient très heureux d’y être.

Les «Belles d’autrefois» étaient de retour à Lachine, après trois ans d’absence. Des milliers de personnes ont profité du beau temps dimanche pour aller admirer de près les véhicules du Club des voitures anciennes et classiques de Montréal sur la rue Notre-Dame, fermée à la circulation pour l’occasion.

L’exposition comptait une centaine de véhicules d’époque. Certains étaient aussi vieux que 1937. Les autres provenaient des années ’40 jusqu’aux années 80. On pouvait rencontrer leurs propriétaires, assis près des voitures étincelantes, gardiens jaloux de leurs précieux bolides.

Rencontré sur la rue, Dominic Prévost, accompagné de son fils de 6 ans, Nathan, semblait très heureux d’y être. «C’est un bel événement, c’est génial. J’ai su que cela avait lieu en lisant le journal Le Messager Lachine-Dorval. Je suis content d’être venu».

Retour
La dernière visite de cette exposition remontait à 2011. C’est en se souvenant de la réponse du public aux éditions précédentes que les organisateurs ont décidé de récidiver cette année.

La présidente de l’Association centre-ville Lachine (ACVL), Janie Saint-Pierre, était ravie du succès de l’événement. «C’est au-delà de mes espérances», a-t-elle confié à TC Media, devant son commerce Au bal masqué, occupée à préparer le maïs soufflé pour les clients qui s’attroupaient autour de son kiosque.

De leur côté, le propriétaire du café-bistro Au ciel, Claude Duranceau, tout comme la propriétaire du centre de santé Les Elfes, Thérèse Gagnon, et la directrice du Groupe d’entraide de Lachine, Caroline Descary, étaient tous aussi très heureux de la réponse du public.

L’exposition s’inscrit dans l’effort de relance de la rue Notre-Dame. À cet effet, le conseiller d’arrondissement Daniel Racicot a évoqué que «Lachine souhaiterait que les ‘Belles d’autrefois’ soient jumelées à un autre événement dès l’an prochain».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!