Les artistes de la scène québécoise ont trouvé refuge sur une scène de l’ouest de l’Île. Premier événement du genre à Lachine, Découvre ton show donne l’opportunité aux talents émergents du Québec de s’exprimer une fois par mois, dans la salle intimiste des Trois Devins.

Chaque deuxième jeudi du mois, quatre artistes sont désormais invités à fouler les planches ou à s’installer derrière le piano à queue qui orne la scène du boulevard St-Joseph.

Pour la grande première de l’événement, qui s’est tenue le 11 février, la Saguenéenne Laura Gagné et la native de la ville de Québec, Andréanne Martin, se sont jointes aux membres du band maison de Découvre ton show, Allan Hurd et Régis Archambault, pour livrer un spectacle à la fois plein de douceur et d’humour.

Un projet de deux ans
C’est la rencontre de plusieurs interprètes lors du festival Le Tremplin et l’absence d’occasions pour les artistes québécois de converger devant le même micro, à part au centre-ville de Montréal, qui ont incité l’interprète Lise-Angela Ouellet à démarrer le projet.

« Je voulais faire découvrir ces gens-là au public de Lachine et des environs. Ce sont pour la plupart des artistes d’expérience, qui ont déjà lancé des albums et fait des tournées, même participé à des concours tels La voix », explique-t-elle.

L’idée faisait son chemin dans la tête de la chanteuse depuis bientôt deux ans. Elle-même primée au Festival de l’humour et de la chanson de Dégelis, elle ne pouvait ignorer la difficulté pour les artistes de faire leur place dans le milieu de la chanson québécoise et voulait leur offrir une vitrine pour se montrer au monde.

« Nous avons pour la plupart des emplois à temps plein et il faut faire de gros efforts pour jumeler notre quotidien à notre créativité », admet l’infirmière de métier.

« Le concept de nos soirées nous rend aussi plus accessible au public, puisqu’après leur segment, les artistes s’assoient dans la salle et ils peuvent répondre aux questions. »

Lors de la prochaine édition du 10 mars, le public fera la rencontre, entre autres, de Jidé Demers, un professeur à la retraite qui a décidé de dévoiler sa poésie dans la fleur de l’âge.

« J’admire le fait que cet homme dans la soixantaine a tout lâché pour vivre de sa passion et essayer de faire sa place dans un milieu dominé par les jeunes voix », ajoute Lise-Angela Ouellet.

Les gens dans la salle auront aussi l’occasion de partager une bribe du processus créatif. Sur les tables, on trouvera papier et crayons. À partir des vers créés par le public, les artistes composeront ensemble un petit bout de chanson.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!