La toute première année d’activités de la fondation Rouler vers l’espoir se soldera par le don de dix vélos à des enfants de la grande région Montréalaise. Le Lachinois Arnaud Millette a appris, le 17 mars devant toute sa classe, qu’il en serait le premier récipiendaire.

« Ça faisait trois ans que j’attendais à ma fête d’avoir assez d’argent pour m’en acheter un, ça faisait vraiment longtemps. Je vais rouler tout le temps, je pense que je vais faire que ça cet été », raconte le jeune sportif de sixième année, à peine remis de ses émotions.

L’annonce lui a été faite par François Parisien, cycliste ambassadeur de SS Lacasse, le concepteur de vêtements de sport montréalais. En plus de la «bécane» Devinci, les dix jeunes dont Arnaud fait partie recevront un casque «Défi tête la première», des vêtements de SS Lacasse et ils seront encadrés par un club cycliste fédéré. Deux des jeunes auront aussi droit à une bourse d’études.

« On veut aider à lancer des jeunes dans la vie, on veut les épauler dans leur évolution. Je ne fais pas que donner un vélo et m’en aller, je vais rester en contact avec eux c’est certain. Ça serait quand même bien de voir sortir un futur grand athlète de cette initiative-là », concède M. Parisien.

Sélection des candidats
Le jeune Millette a éventuellement reçu son cadeau des mains de David Veilleux, le premier québécois à avoir fait le Tour de la France, lors du gala de la Fondation Rouler vers l’espoir.

Tout comme les enfants qui recevront le même honneur, il a été sélectionné parmi une foule d’élèves de troisième à sixième année qui avaient besoin d’un petit coup de pouce et qui démontraient des aptitudes sportives, dont un intérêt marqué pour le vélo. Leur parcours académique ainsi que leur attitude générale a aussi été prise en considération.

« Les parents d’Arnaud sont engagés. C’est important parce qu’il ne suffit pas d’équiper le jeune avec des vêtements et un vélo, il faut aussi que les parents puissent l’emmener dans des compétitions et s’impliquent dans le projet », continue le cycliste.

Les enfants sont aussi sélectionnés en consultation avec le Défi la tête première, la Randonnée Jimmy Pelletier et la Commission scolaire. Bien que la valeur des vélos n’ait pas été dévoilée, le porte-parole ajoute que ce sont des vélos haut-de-gamme, idéals pour débuter leur jeune carrière athlétique.

Le programme lancé cette année est un partenariat de plusieurs associations dont la Fédération québécoise des sports cyclistes ainsi que le Patro et Adaptavie, deux organisations qui soutiennent la cause des jeunes en besoin.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!