Messager LaSalle - Archives Une partie des investissements sera allouée à la transformation de l’ancien hôtel de ville, sur l’avenue Strathyre, en centre culturel.

Dans son budget 2019, l’arrondissement de LaSalle prévoit des dépenses s’élevant à plus de 39 M$, soit une augmentation de 4,8% par rapport à l’année précédente. Le taux de taxe locale sera maintenu au même niveau qu’en 2018.

Les travaux publics auront la plus grosse part du gâteau dans ce budget. Plus de 21 M$ seront réservés à des travaux d’infrastructure de même envergure qu’en 2018.

Ce sont trois chantiers qui seront mis en branle grâce au 5,2 M$ composant le fonds de parc de l’arrondissement. Il s’agit de la promenade Lionel-Boyer, sur le boulevard Angrignon, le parc Leta-Graydon, sur la rue Bouvier, ainsi que le parc de quartier Angrignon, sur la rue Allard.

La Culture, les sports, les loisirs et le développement social constitueront 23,2% des dépenses de l’arrondissement en 2019.

Sa portion du budget allouée à la rémunération, soit les salaires et avantages sociaux, s’élèvera à 59,5 %. Elle est l’une des plus faibles à Montréal.

Afin de pallier les imprévus, payer certains investissements en comptant ou participer à des ententes de financements avec d’autres gouvernements, LaSalle bénéficiera d’une réserve financière de 17,1 M$.

Le budget a également tenu compte des derniers ajustements découlant de la réforme du financement des arrondissements amorcée depuis quelques années par l’administration municipale.

La dette de l’arrondissement, en date du 31 décembre, s’établissait à 27,9 M$.

PTI
Le programme triennal d’immobilisation (PTI) prévoit des investissements nets de de 25,6 M$ sur trois ans, dont plus de la moitié en 2019.

Une partie sera allouée à la réfection de bâtiments, comme le projet qui consiste à transformer l’ancien hôtel de ville, au 13, avenue Strathyre, en centre culturel.

La réfection de parcs et piscines est également prévue, notamment le parc des Saint- Anges, sur le boulevard LaSalle, ainsi que la piscine du parc Lefebvre et son pavillon des baigneurs, sur la rue Hardy.

Points saillants
• Budget total: 39,6 M$
• Revenu de la taxation locale: 4,5 M$
• Revenus: 1,4 M$
• Financement aux régimes de retraite: 154 100 $

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!