Ouvrage collectif réalisé par cinq auteurs, le Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal présente des centaines d’événements ayant contribués à forger l’identité du quartier au fil du temps.

La diversité sociale, ethnique et culturelle de l’arrondissement y est représentée par des moments, des lieux et des personnalités importantes du Plateau. Les auteurs ont choisi d’écrire un livre divertissant et très illustré de 400 photographies, cartes et illustrations issues de plusieurs archives québécoises, avec un ensemble d’articles classés par ordre alphabétique.

Afin de rendre compte de cette diversité du Plateau-Mont-Royal, les cinq auteurs Joshua Wolfe, Jean-Claude Robert, Bernard Vallée, Justin Bur et Yves Desjardins, ont décrit, en 476 pages aux Éditions Écosociété, l’histoire de plusieurs individus et familles, mais aussi les communautés et les religions, les luttes sociales et politiques, les commerces et les industries, les arts, la toponymie et l’architecture de cet arrondissement.

Pour ne pas négliger de partie importante de l’arrondissement, et notamment toute la partie Sud-Ouest qui est le secteur Milton-Parc, les auteurs ont fait appel à Joshua Wolfe, urbaniste, administrateur de Mémoire du Mile End et fondateur d’Héritage Montréal, qui connaît très bien ce quartier.

«La majorité des gens ne savent pas que ce secteur fait partie du PMR. C’est une réalité toute récente, car il n’y a même pas 15 ans que le Plateau englobe le quartier de Milton-Parc», indique Yves Desjardins un des auteurs du Dictionnaire, ajoutant qu’ils ont donc décidé de tenir compte des frontières contemporaines du PMR pour définir son territoire.

Ce dernier ajoute que le Mile End est également un quartier dont les Montréalais ignorent qu’il fait partie du Plateau. «Donc on espère que le dictionnaire contribuera à rendre compte de la diversité de ce territoire, car jusqu’aux années 1990, quand on parlait du Plateau-Mont-Royal, c’était entre la rue Saint-Denis, et le parc La Fontaine. Même le secteur De Lorimier, pour certains, était trop à l’est.»

Un devoir de mémoire

Richard Ryan, conseiller municipal, souligne que ce livre représente le ciment entre les différents quartiers. «On n’est jamais trop sûr de leurs limites et grâce à ce dictionnaire, on arrive à avoir un ancrage de tout un arrondissement composé de plusieurs zones avec chacune une entité propre, autant historique, culturelle que démographique».

Dans le but de réduire les «clichés bien connus du Plateau sur les bobos et l’invasion des Français» et de rendre compte de sa diversité, de nombreux collaborateurs extérieurs ont également pris part à l’écriture du dictionnaire.

Le Plateau d’aujourd’hui s’est en effet beaucoup défini par la littérature, notamment aussi avec les auteurs Michel Tremblay et Francine Noël, selon Yves Desjardins, pensant que de nombreux artistes ont contribué à transformer le Plateau et à le rendre en un quartier «désiré désirable et attirant».

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!