Archives TC Média «Un environnement où chaque chose est à sa place entraîne un comportement plus civilisé et plus courtois» selon Marianne Giguère, conseillère d’arrondissement du PMR.

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal souhaite conscientiser et sensibiliser les citoyens à un meilleur partage de la route afin de diminuer les conflits d’usage et d’assurer la sécurité et le confort des plus vulnérables.

Avec l’augmentation de la population et du tourisme dans le quartier du Plateau-Mont-Royal, le nombre de piétons, de cyclistes, d’aînés, de personnes à mobilité réduite et d’automobilistes qui se partagent la rue est de plus en plus nombreux.

L’arrondissement veut ainsi s’attaquer aux difficultés de cohabitation entre ces usagers de la route en mettant l’accent notamment sur la courtoisie et le partage de l’espace.

Les élus ont décidé de soutenir toutes les écoles primaires du Plateau en favorisant l’éducation de la nouvelle génération de cyclistes au respect des autres personnes sur la route.

Ils souhaitent aider financièrement les écoles qui désireront participer au programme éducatif de «Cycliste averti» que Vélo Québec  a mis sur pied. Les enfants pourront suivre  une formation théorique et pratique et apprendre à se déplacer sur la route.

«Les plus vulnérables doivent toujours être  la priorité et être respectés dans leur espace de confort.» -Marianne Giguère, conseillère d’arrondissement.

Sous les conseils et propositions de Céline Juppeau, ambassadrice de l’engagement du projet #Jeunesse375MTL, les élus vont également étudier la possibilité d’aménager un «parc de circulation» pour les petits afin de simuler des situations réelles de déplacements urbains dans un parcours et de les éduquer aux bons comportements sur la route.

«Plus les aménagements vont être clairs et confortables pour tout le monde, plus ça va être évident pour chaque personne qui se déplace de respecter l’autre», ajoute Mme Giguère qui annonce également que l’arrondissement souhaite continuer à construire des saillies de trottoirs pour accorder aux piétons un espace confortable et sécuritaire.

Les pistes cyclables seront aussi aménagées afin que l’espace cycliste soit clair, large et séparé physiquement des voies de circulation automobile. L’arrondissement prône aussi les pistes unidirectionnelles au lieu des pistes bidirectionnelles comme on peut voir sur la rue Rachel.

Les élus souhaitent aussi renforcer l’application du règlement interdisant le stationnement dans les bandes cyclables.

«Un environnement où chaque chose est à sa place entraîne un comportement plus civilisé et plus courtois», ajoute Mme Giguère.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!