La Presse Canadienne. Le député de Québec Solidaire, Amir Khadir.

Une pétition soutenue par Québec Solidaire pour demander la mise en place par le gouvernement provincial d’une commission sur le racisme systémique vient d’être publiée sur le site de l’Assemblée nationale.

Cette commission est réclamée par plusieurs organismes et personnalités d’envergure comme Charles Taylor et Gérard Bouchard. Cette demande a déjà été appuyée notamment par Projet Montréal qui évoque, par le biais de Luc Ferrandez, des «pans de la vie citoyenne teintés par des inégalités.»

Dans cette pétition, les signataires indiquent que «le racisme systémique a notamment pour effet d’appauvrir, de judiciariser, de stigmatiser et d’exclure des citoyennes et des citoyens».

«Les moyens politiques et législatifs pour lutter contre le racisme systémique sont actuellement insatisfaisants […] il y a  donc urgence de mettre en place une commission sur le racisme systémique», est-il également écrit.

Le député Amir Khadir, qui met en avant cette pétition sur le site de l’Assemblée nationale, espère convaincre le gouvernement Couillard de «l’urgence de la situation».

«Une nécessité de contrer le racisme»
«Le gouvernement doit être sensible à cette question. Il faut en parler, assure l’élu de Mercier. Il y a une nécessité de contrer le racisme pour ne pas qu’un jour, le Québec ne ressemble à certains pays européens qui ont négligé ce problème.»

Pour M. Khadir, «des vies sont bloquées et parfois brisées pour les gens victimes de ce racisme systémique.»

«Il y a un vrai problème d’exclusion, de pauvreté et de blocage sociale. Le racisme systémique a un coût humain pour notre société. Plus tôt nous nous y pencherons, mieux ce sera», reprend M. Khadir qui regrette néanmoins une «faible attention médiatique et politique».

«Cette demande ne jouit pas de l’attention qu’elle mérite», souligne le médecin de formation.

Aucune date n’a été avancée par Québec Solidaire pour la mise en place par l’Assemblée nationale de cette commission sur le racisme systémique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!